ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel TEXTES DE L. x

Les chicanes de famille

On s’entend pour dire qu’il y a des chicanes dans pratiquement toutes les familles. Certaines datent d’avant notre propre naissance, d’autres naissent sans qu’on en connaisse véritablement la cause, tandis qu’il y en a qui commencent sous nos propres yeux, sans que l’on puisse faire quoi que ce soit pour régler les choses.

Depuis ma tendre enfance, il y a des non-dits et des tensions entre plusieurs membres de ma famille. Des gens que j’ai comme appris à ne pas aimer parce que c’était ce que je pensais devoir faire; prendre parti et me ranger d’un côté. C’est un peu pour ces conflits non réglés que j’ai une aussi petite famille. T’sais, nous ne sommes que 8 chez nous à Noël!

Publicités

Puis, parfois, c’est tellement ridicule que si on questionne nos proches au sujet de la chicane, ils ne savent même plus quoi répondre, ils ne peuvent même pas mettre des mots sur cette haine qu’ils gardent contre leur entourage. Cet entourage que tu ne côtoies pas, juste parce que c’est comme ça!

Dernièrement, il y a eu un événement marquant entre deux personnes importantes pour moi, deux personnes desquelles je suis très proche. Pour une fois, j’ai assisté à tout ça, à chaque petite étape de ce conflit qui se déroulait sous mes yeux. Je vais vous dire que ce n’était pas beau à voir. Petit à petit, la tension montait, les regards s’échangeaient, puis des paroles blessantes se sont échangées.

Et le pire là-dedans, c’est que tout ça aurait bien pu facilement être évité; en buvant un peu moins de vin, en se questionnant sur ses propres agissements, en évitant d’ajouter de l’huile sur le feu (la goutte qui a fait déborder le vase). Moi, impuissante, je ne voulais pas assister à ça, même si c’est moi qui les avais réunis l’instant d’un souper.

Personnellement, je pourrais facilement vous dire qui avait tort et qui avait raison dans la situation, mais ai-je vraiment le goût de me ranger d’un côté ou d’un autre? Ai-je l’énergie ou la naïveté de prendre pour un des deux comme je le faisais à 8 ans? Absolument pas! Alors, je tente de continuer à entretenir mes relations sainement avec les deux. Ce qui n’est certainement pas chose facile.

Le poids et la lourdeur de la situation se fait toujours sentir et que je le veule ou non, je suis en plein centre de ce beau drame. Tellement, que je me suis même fait dire que je devrais choisir entre ces deux personnes que j’aime pour mon propre mariage! C’était un commentaire impulsif, certes, mais il reste vrai. Je sais que je devrai toujours faire en sorte de les séparer pour éviter les malaises, de vivre les choses 2 fois parce que je veux inclure les deux aux moments importants de ma vie.

Dans tout conflit, que ce soit de famille ou non, un moment donné, je crois qu’il faut simplement lâcher prise et pardonner. Parce qu’en ce moment, les deux personnes me blessent à leur façon. Avec des commentaires ou avec un manque d’efforts pour me rendre la vie plus facile.

Anyway, je ne comprends pas comment, en 2019, tu peux avoir le temps et l’énergie possible pour détester quelqu’un. Surtout lorsque ces gens ont un beau passé ensemble, malgré un événement isolé. Comment tu fais pour vivre et rester dans la haine et la colère? Ça doit épuiser… Ça doit clairement leur donner plus de cheveux blancs, en tout cas!

Donc là, j’ai décidé que je choisissais mes batailles. Que je me choisissais MOI. Qu’ils continuent à se détester, mais je ne veux pas me faire attirer avec eux dans les bas fonds de cette émotion. Moi, j’ai le goût d’être heureuse et de me sentir légère, surtout avec tout le beau que je vis présentement.

Qu’ils se détestent s’ils le veulent, mais moi, je ne veux plus en entendre parler et je ne veux pas me sentir piégée dans cette noirceur qui tente toujours un peu de m’entourer.

Peace!

 

 

 

L.

IMG_8876

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

1 Comment

  1. Line Girard says:

    Comme tu as raison.

Laisser un commentaire