ÉTATS D'ÂME STYLE DE VIE TEXTES DE G. x

La colocation gars-fille

J’ai eu plusieurs colocs dans ma vie. Le premier, le best, mon BFF gai… le rêve quoi! Le côté positif d’avoir un gars dans la place (parce que oui, moi j’aime mille fois mieux dealer avec un gars qu’avec une fille, et je vous explique plus loin pourquoi), mais sans le côté awkward de l’attirance physique ou autres ambiguïtés. Pis, j’y empruntais son linge… vraiment, ça c’était BINGO côté colocation.

Sans embarquer dans les détails de celles qui ont suivi, parce que mon but ici n’est pas régler des comptes, mais à part une, mettons que ça a été plus difficile avec des filles. La croyance qui dit que les gars sont moins propres que les filles… FAUX. Pis, un gars, ça peut pas partir avec ton linge non plus. Je tiens aussi à démystifier la fausse croyance selon laquelle les filles sont plus propres que les gars… vous avez pas habité avec une fille pour dire ça (et vous irez demander aux concierges si les toilettes des femmes sont plus propres que celles des hommes)!

Publicités

En fait, petite parenthèse, moi j’aimerais beaucoup être un gars dans la vie, parce que tout a l’air tellement moins compliqué. Si on exclut de l’équation les gars de cette année à OD, les gars ça se pogne ben moins que les filles en général! C’est moins susceptible aussi… si y ont de quoi a se dire, ils se le disent, ils passent pas par quatre chemins, puis ils passent à un autre appel quand c’est réglé. J’envie vraiment la bromance simple des gars… pis pour revenir à OD, même s’ils se chicanent, maudit qu’ils ont du fun avec leurs jeux caves de se condamner les bras pendant une journée en se les tapant (oui, je suis une fan finie, car c’est à OD Extra qu’on a vu ça, lol).

Bref… j’ai toujours été aussi one of the boys avec mes amis gars. Faque, pour mettre fin à la parenthèse, je pense que c’est plus simple pour moi de cohabiter loin de la bullsh*t qu’il peut y avoir entre filles, pis d’habiter simplement avec un gars. C’est donc ce que je fais là, live! Mon coloc vient d’emménager au moment où vous lisez ces lignes. Ben oui, un gars. Un gars straight, pas gai (ça a été la première question de mon père!). Et là y’a pas juste mon père qui a posé la question… j’ai eu droit à des regards qui voulaient tout dire et à des questions sur si ce gars-là me plaisait pour plus, etc.

Tout comme l’amitié gars-fille, je pense que ça se peut moi, habiter avec un gars sans que tout se complique. Il suffit que comme dans toute relation, la communication soit bonne et surtout, qu’elle soit claire. Qu’on se friendzone en partant et qu’on établisse des règles de base (genre: même si t’es saoul, viens pas cogner à ma porte de chambre en petite tenue (lol))! Pour vrai, ce gars-là est super nice, j’ai un très bon feeling! C’est le début d’une belle aventure, d’une belle amitié et d’une vraie simplicité au masculin!

À suivre…

 

 

 

G.

Gen-shooting2019.jpeg

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire