ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel TEXTES DE I. x

S’aimer, mais pas trop quand même

On nous répète toujours la même chanson : «Aime-toi avant d’aimer». Pourtant, d’un autre côté, une société entière semble ne pas être trop d’accord avec ce principe.

Ça remonte à loin dans ma mémoire; je me souviens encore dans la cour d’école, si tu avais le malheur d’être bonne à l’école et d’être un peu jolie ou d’avoir confiance en toi, tu te faisais rapidement dire que «tu te penses fraîche» ou «check la bolée». Fallait pas être meilleur que les autres, et pas avoir plus confiance en soi que les autres. On a grandi avec ça comme mentalité et c’est resté. C’est une mélange de «fais ce que je dis, mais pas ce que je fais» et «sois belle et tais-toi».

C’était si subtil dans ma vie que je ne réalisais même pas que c’était là… Pour moi, ça s’est observé autour d’un souper avec une gang de filles. Quand tour à tour, chacune parlait de ses complexes et qu’à mon tour, tout ce que j’ai trouvé à dire c’est: «moi, je suis bien dans ma peau». J’ai senti un grand frette. J’ai pas aimé ça. T’es pas supposé t’aimer de même, on dirait. Tu sais, si tu dis que tu n’aimes pas ceci ou cela, ça va se garocher pour te dire: «Ben non, voyons donc, t’es belle comme un cœur!». Mais si tu dis que tu es bien dans ta peau… *silence*.

Je te rassure; être bien dans sa peau, ça ne veut pas dire être parfaite ou magnifique. Ça ne veut pas dire mieux que les autres ou sans défauts non plus. Bien dans sa peau est atteignable par n’importe qui. Même toi, ma belle! Être bien dans ta peau, c’est te lever le matin, te regarder dans le miroir, voir tes défauts, et faire la job de ta chum qui dit: «Ben non, voyons donc, t’es belle comme un cœur!». C’est de voir toi-même ta beauté malgré les défauts, voir ton potentiel, voir au-delà de ton physique et crier: «Je suis bien comme ça!»

Et puis là, récemment, goutte d’eau qui a fait déborder le vase: toute cette controverse autour de J.LO et Shakira, au show du Superbowl. Ces femmes magnifiques et athlètes qui livrent une performance de feu… et la jalousie s’installe. Ces femmes sont autant aimées que critiquées. Ça passe du WOW à un jugement sur l’âge ou l’habit. C’est ça le problème… la jalousie. Chères femmes, s’il-vous-plaît, soyons plus douces l’une envers l’autre.

Comme c’est dur s’aimer, c’est jalousé, parce que c’est jalousé, c’est pas encouragé, parce que c’est pas encouragé… ben c’est dur s’aimer!

On est tombées dans un gros cercle vicieux qu’on continue de nourrir. J’ai tellement pas de misère à trouver les femmes belles. VRAIMENT BELLES. C’est peut-être pour ça que j’arrive à être bien dans ma peau? Je ne connais pas le secret. Pour moi, ça a pris du temps. Ça va t’en prendre aussi.

Mais j’aimerais ben ça qu’on arrête de juger le fait de s’aimer alors qu’on arrête pas de dire que c’est ce qu’on devrait faire. Ça fait que je te le dis, moi: T’es belle comme un cœur, arrête de chercher tes défauts pis regarde tes qualités. Pis aie le courage d’oser, d’affirmer, de crier s’il le faut: Que tu es bien dans ta peau!

 

 

 

 

I.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire