ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Maman Professionnel STYLE DE VIE TEXTES DE L. x

Mon congé de maternité me donne le goût de me réorienter

Je pensais que j’étais la seule dans cette situation. Je pensais que c’était parce ma fin de grossesse au travail avait été très proche d’un enfer pour moi. Je pensais que c’etait probablement parce que mon emploi est stressant et demandant, que souvent je le vis le jour et en rêve la nuit, tellement je me donne pour ma profession.

Plus mon congé de maternité avance et plus je parle à d’autres mères, plus je me rends compte que la grande majorité des femmes en congé de maternité semblent passer par la même étape que moi en ce moment. On s’entend, être maman, ce n’est pas toujours rose, ce n’est pas toujours facile et le congé de maternité, malgré son lot de positif, peut aussi compter ses moments négatifs. Par contre, on entend souvent aussi qu’être maman est le plus beau métier du monde et je suis tellement d’accord.

Comme la majeure partie des nouvelles mamans à qui je parle, je trouve que le temps passe trop vite et je n’ai pas nécessairement le goût de me relancer dans mon emploi avec enthousiasme et joie. En effet, avoir un bébé et être à la maison avec lui m’a apporté énormément de questionnements sur mes choix de carrière.

Parce que, oui, c’est demandant être maman, mais quand tu as la chance d’avoir un enfant en santé, qui se développe bien, c’est tellement moins anxiogène que le travail que je fais. Je suis tellement plus zen, je dors mieux malgré les réveils de mon fils, je suis libre de faire ce que je veux avec lui, à l’heure que je veux. Je n’ai pas de patron qui me met de la pression et exige des choses de moi. Je suis bien.

Ça fait que je me demande si je suis vraiment à ma place dans ma vie professionnelle. J’ai des collègues qui avaient hâte de revenir après leur congé. Moi, pas du tout. Est-ce juste mon milieu de travail qui fait que je manque d’intérêt face à mon retour ou est-ce ma profession globalement? Il y a des matins où je me lève et je me dis que ce serait plus facile à long terme de me réorienter. J’ai des amies qui l’ont fait après leur congé.

Étudier en secrétariat, devenir représentante pour des produits, changer de branche, trouver un emploi avec moins d’heures de travail pour profiter de sa vie de famille. Moi aussi, j’aimerais ça… je crois. Le problème c’est que je ne me vois pas faire autre chose. Je ne pense pas que je suis bonne à autre chose. J’ai toujours été dans le même domaine.

Bref, il me reste 3 mois et je ne sais toujours pas ce que je veux. Je sais simplement que je n’ai jamais été aussi bien et aussi heureuse qu’à la maison avec mon petit. Je sais aussi que je n’ai jamais été aussi stressée et malheureuse dans mon milieu de travail que pendant ma grossesse.

Je serais curieuse de savoir le nombre de femmes qui expérimentent ce genre de remise en question après avoir accouché. On dirait qu’il fallait que je m’arrête pour m’apercevoir que j’ai un travail aussi exigeant mentalement. Tant de questionnements, mais aucune réponse pour l’instant.

Je vous dirai ce que l’avenir me réserve lorsque j’y serai rendue.

 

 

L.

IMG_8876

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire