ÉTATS D'ÂME TEXTES DE PM. x

Lettre qui te fera du bien (parce que tu le mérites)

L’année 2020 tire à sa fin et je voulais mettre en lumière la belle personne que tu es. Parce que maudit que je suis fière de l’humaine que tu deviens.

Malgré tout l’instabilité de cette année, on a réussi à rester proches, même à distance. Nos petits appels et textos m’ont aidée à passer au travers. Te savoir là, même de loin, a été plus que nécessaire.

J’apprécie que tu aies pris le temps de le faire malgré ton horaire chargé. J’apprécie surtout que tu aies fait un petit trou dans celui-ci pour prendre de mes nouvelles.

Avant cette pandémie, on s’organisait des soupers de groupe, pis je réalise qu’on prenait jamais vraiment le temps de se parler. De se demander: « Comment vas-tu réellement? ». De prendre une pause, le pouls et se dire les vraies affaires.

Je voulais aussi te dire d’arrêter d’être trop dure avec toi-même. Que tu n’as pas besoin d’être l’amie, la blonde ou la sœur parfaite. Encore moins la maman parfaite. Que ta présence est un cadeau pour les gens autour de toi. Que tu as toujours su comment mettre du soleil partout où tu allais. Pis on se le cachera pas, durant ce gros temps gris, c’est pas de refus. Arrête de te mettre de la pression, je le sais que tu veux être parfaite tout le temps.

La pandémie m’a permis de te voir parfois avec des petits défauts, qui au final, sont maintenant les aspects de toi que j’aime le plus. Je te trouve tellement belle, le matin, décoiffée en FaceTime. Je te trouve tellement belle, sans maquillage et sans paillettes. Je te trouve encore plus belle quand tu t’ouvres comme un livre ouvert et que tu me dis que c’est OK d’être à l’envers de temps en temps.

Ce que j’aime le plus depuis cette pandémie, c’est que je vois que tu prends enfin du temps pour toi. Que tu as arrêté de penser à tout le monde sauf à toi.

Mais surtout, je suis fière que tu aies réussi à intégrer des mots que tu n’étais pas capable de dire avant: comme le « non ». Que tu aies enfin mis tes limites, que tu t’écoutes enfin.

Ce qui est le plus chouette dans tout ça, c’est que dans ton petit cocon douillet, tu m’as gardée à travers ton écran. Je le sais pas si c’est triste ou c’est beau, mais j’ai l’impression que cet objet nous a permis d’être plus proches. J’irais même jusqu’à dire que nous sommes encore plus transparentes l’une envers l’autre.

Tes mots d’encouragements et de soutien que tu m’envoies durant cette épreuve m’aident à alléger mes journées. Merci énormément pour ça.

Dire qu’on a été poches d’attendre une catastrophe comme on le vit pour se dire un peu tous les jours à quel point on s’aime… Je te promets, ma belle amie, ça sera la plus grande leçon que je garderai après tout ça.

Mais si cela nous a permis de te mettre en lumière aujourd’hui et que cette lettre te fait du bien, alors c’est réussi, car tu le mérites.

Je t’aime & d’ici à notre prochaine rencontre, gardons contact à distance.

 

 

PM.

Source photo: Unsplash 

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire