STYLE DE VIE TEXTES DE H. Trucs et astuces x

Guide du campeur

Pour moi, l’été qui arrive signifie l’approche du hiking, kayak et camping. Avec la Covid qui s’est dissipée moins vite que l’on pensait, j’ai le feeling que ça va être un autre été en plein air pour les Québécois. Je ne vois pas ça d’un mauvais côté, au contraire, je trouve ça cool que ça en ait poussé certains à visiter notre belle province et profiter de ces beaux espaces verts dont l’on dispose. Alors, sur une touche joyeuse et passionnée, j’ai décidé de vous faire part de mon guide du campeur personnel. Mon guide du campeur OGUH se divise en quatre sections.

L’organisation

L’organisation c’est tant qu’à moi l’étape primordiale si tu veux te rendre au «H» du guide. Ça m’a pris une couple d’années pour perfectionner mon organisation et je crois bien qu’elle est à ce jour presque parfaite.

P.S. Pour moi, le camping, ça se passe en tente avec un feu pour cuisiner ou petit brûleur propane pour les moins habitués. Tout ce qui est VR, Yourte et mini-chalet, je le catégorise comme étant du Glamping, haha!

Pour être organisé, il vous faut absolument un kit de camping de base ou avancé selon votre style d’aventure. Pour tous ceux qui n’ont pas de kit, vous pouvez pratiquement tout trouver chez le CTDRA (Canadian Tire, Dolorama, Rossy et Amazon). Je ne détaillerai pas tout le kit, parce que ça me prendrait 6 pages, mais mon conseil, c’est d’investir le plus gros de votre budget dans la tente, le matelas et le sac de couchage, en visant plus de qualité pour ces équipements. Vous pouvez me contacter si vous vous voulez les détails complets de mon kit, ça me fera le plus grand plaisir de vous fournir l’info.

Avant que j’oublie… toujours apporter un jeu de carte et de l’alcool!!! Ce sont les meilleurs helpers de moral en cas de catastrophe météorologique, de problème d’équipement (des fois, c’est plus la patience le problème) ou de nuée d’insectes. Donc en gros, l’organisation, c’est l’ensemble de l’équipement qu’il vous faut pour pouvoir passer du bon temps en camping.

La géolocalisation

La géolocalisation est un autre aspect assez important à évaluer selon le type de camping que vous recherchez. Si vous êtes frileux, il faut regarder les spots plus au sud. Si vous êtes plus hiking, il vous faut absolument mes références Adirondack et New Hampshire. Si vous êtes plus nautiques, il vous faut un camping avec accès à l’eau (et location d’équipements nautiques si vous n’avez pas les vôtres).

P.S. Pour les adeptes de pêche, la réserve faunique Rouge-Matawin est malade! Protégée par la SEPAQ, vous avez un lac à vous seuls durant votre séjour pour pouvoir pêcher en toute tranquillité. Une des plus belles expériences de vie d’avoir pu pêcher sur un de ces lacs au lever du soleil, accompagné du chant des Huards.

C’est pratique aussi de regarder sur des sites web permettant de visualiser les emplacements de camping. À force d’en faire, je me suis rendu compte que le mieux, c’est un emplacement minimum semi-intime, avec des arbres assez grands pour vous fournir un abri semi-ombragé et une dimension de terrain adaptée à vos équipements et votre confort.

Les activités du site ou des alentours font aussi partie de la géolocalisation. Google est l’outil par excellence pour valider si votre spot convoité est propice aux activités que vous souhaitez faire pendant votre séjour. J’ai une liste de beaux spots avec diverses activités si vous êtes intéressés.

L’utilisation du matériel

L’utilisation du matériel fait partie de l’apprentissage si vous êtes débutants et mettra à épreuve votre patience si vous avez négligé l’organisation. Monter une tente est une vertu qui s’acquière avec la pratique, mais si vous l’avez bien choisie, cela devrait mieux se dérouler qu’un assemblage IKEA sans instructions.

Quand vous arrivez sur votre site, le 1er step, c’est d’évaluer la pente du terrain. Il ne faut pas mettre la tente au bas de la pente si vous voulez éviter d’avoir un matelas de piscine en cas d’une pluie intense. Pour les plus avancés, en cas de prévision de grosse pluie, je vous conseille d’installer une bâche suspendue au-dessus de la tente et diguer le pourtour en cas de besoin. Il y a des dispositions idéales d’équipements et un rangement de bacs de camping optimal, mais ça vient avec l’expérience et certains skills de Tetris.

Mes conseils rapides sont de ne pas mettre la tente trop près du feu à cause des tisons, ne jamais laisser de nourriture dans la tente ni à l’extérieur si vous n’êtes pas présents, se prévoir un spot de pipi nocturne avant qu’il fasse complètement noir, prendre tout ce qui est le plus compact possible et simple d’assemblage, tout en gardant un bon degré de qualité… Vive les reviews de consommateurs! Vous pouvez me consulter pour des trucs en cas d’oubli ou bris d’équipements.

Have fun!

Have fun est la meilleure partie! Après tout, on ne va pas là pour chialer et passer un moment de marde… mange ta Snickers si c’est le cas haha. Me semble qu’on devient fou à force de rester trop longtemps en ville, enfermés en dedans sans aller prendre l’air en nature. Avec le guide OGUH, on ne peut qu’avoir du plaisir en camping. Bien organisé, c’est facile de se dire sur un coup de tête : «Hey, on part-tu en camping?!». Clic, vous trouvez un beau spot avec plein de belles activités à faire. Vroom, mini road trip, vous arrivez à l’emplacement et vous settez le campement. Pop, vous ouvrez la bouteille de vin tout en prenant une inspiration d’air frais accompagné des chants d’oiseaux, des cris de suisses à la recherche de nourriture et peut-être les balbutiements des voisins de camping qui n’ont pas eu la chance de consulter mon guide ou qui ont déjà entamé leur 2ème bouteille de vin, haha.

Pour le reste du séjour, il vous reste juste à partir à l’aventure, faire une sieste dans un hamac en dessous des arbres, se prendre un drink sur le bord de l’eau, se compter des histoires sur le bord du feu avec des S’mores, contempler le ciel étoilé et peut-être vous faire déchiqueter vos poubelles en pleine nuit si vous avez oublié d’aller les mettre au conteneur.

Pour finir, je vous rappelle de ne pas hésiter à me contacter si vous voulez de l’info supplémentaire, ça me fera un grand plaisir de vous aider avec les démarches. Sinon, le meilleur cours 101, c’est de venir en camping avec moi pour attraper la piqûre (je ne parle pas de maringouins, haha), avoir du fun, découvrir des beaux spots, vivre des belles aventures et inconditionnellement, finir les soirées sur le bord du feu avec un verre de vin.

Bon camping!

 

 

H.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire