Mon voilier solitaire

13 mars 2019. Mes mauvais pressentiments sont fondés, la gangrène s’est emparée de nous, moi et ma tendre moitié. Après quelques tentatives de guérison infructueuses, le morticole à court d’herbes et de sérums, la dernière solution pour rester en vie est de se quitter. Trimestre tragique, journées plutôt sombres et …