5 conseils d’amie pour passer le plus meilleur temps des fêtes avec vos minis

1- Dire non

On est invités à cinquante-douze partys dans le temps des fêtes, je le sais. On veut pas décevoir personne en refusant, on voudrait voir tout le monde, je sais. L’affaire, c’est que c’est épuisant pour nous. Alors imaginez pour nos enfants. Ils deviennent hors de contrôle et personne n’a de plaisir dans ce temps-là. Pis on part du party plut tôt que prévu en beau ***** avec les petits qui braillent en-dessous du bras.

À ce rythme-là, le temps des fêtes devient vite un cauchemar. Je le sais : been there, done that. Depuis quelques années, on a donc décidé de limiter le nombre de brunchs/dîners/soupers de Noël auxquels on assiste. On mise sur la qualité et non la quantité. Tout le monde est reposé, de bonne humeur et s’amuse. On peut alors profiter pleinement des festivités avec ceux qu’on aime. C’est pas facile dire non, mais je vous le jure, ça vous enlèvera une pression énorme. Mot d’ordre : respectez vos limites, et surtout celles de vos enfants.

2- La théorie du verre

Tu connais la théorie du verre avec les enfants ? Il s’agit de verser la quantité d’eau, de lait ou de jus qu’on est prêts à ramasser s’il y a un dégât. Cette théorie s’applique à la quantité de sucre et de gras que vous êtes prêts à laisser vos enfants ingérer… Tout le monde a une image mentale ? Ok, vous avez compris le principe. ; )

3- Garde tes microbes chez vous !

Le temps des fêtes est souvent le moment de prédilection des bactéries pour se propager : gastro, conjonctivite, grippe, fièvre, nommez-les ! Si votre enfant est malade, restez à la maison. Fin du conseil.

4- Profite de l’instant présent

Je sais, c’est facile à dire… mais sérieusement. Fermez vos téléphones. Planifiez-vous des journées sans activités. Jouez avec vos enfants. Demandez-leur ce qu’ils ont envie de faire. Du camping dans le salon ? Des biscuits ?

Par exemple, moi, quand j’étais petite, mes parents étaient très stricts sur tout ce qui était électronique. Chaque année, on empruntait une console de jeu à mon oncle (Allô, Jasmin!) pendant le temps des fêtes. OK, c’était pas la grosse coche, je vous parle du Nintendo 64 et du Game Cube, oooooooouuuhhh ! Mais l’important, c’est que je me souviens d’avoir joué pendant des heures à Mario Kart, assise par terre sur le tapis turquoise du salon, avec mon beau-père entre Noël et le jour de l’an. Je me souviens aussi d’une certaine partie d’hockey dans la rue en pleine nuit avec mes oncles et mes tantes.  Et d’avoir dormi dans le sous-sol à côté du poêle à bois avec mes cousins et cousines.

Ce que j’essaie de vous dire au fond, c’est de rendre l’ordinaire extraordinaire. D’être plus lousses. De créer de la magie, des souvenirs que vos enfants garderont pour la vie, et ça, ça n’a pas besoin de coûter cher.

5- Prenez le temps de regarder vos enfants

Ils ne seront pas petits longtemps. Ils ne croiront pas au Père Noël éternellement. Regardez-les s’émerveiller. Prenez des images mentales. Ces moments ne reviendront pas.

Je vous souhaite un magnifique temps des fêtes avec vos minis. Tous mes vœux de bonheur et de santé. On se retrouve en 2017.

-L’emmèredeuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :