Mon mois de marde !


ÉTATS D'ÂME, TEXTES DE G., x / lundi, avril 17th, 2017

Le 1er mars, je suis allée voir une voyante. Pour la première fois de ma vie, je n’avais pas peur de ce qu’elle pourrait avoir à me dire. Rien à perdre. Je ne suis pas certaine que j’y crois à 100%, mais ça fait parfois peur tout ce qu’elles peuvent prédire (Parenthèse : pourquoi ce sont seulement des femmes? Je ne connais pas de voyant…). Bref, l’une des premières choses qu’elle m’a dite quand je suis arrivée, c’est que j’aurais un mois de mars de marde. Pas dans ces mots-là, mais quand même, c’est ce que ça voulait dire. Elle m’a dit que ça serait mon pire mois de l’année, mais qu’au moins, il serait passé. Que c’était pas le temps de commencer une relation ou de prendre de grandes décisions. Que la relation que je vivais en ce moment ne passerait pas le mois de marde (mars*). Bon… ça commence bien! Heureusement, ses autres prédictions pour cette année et même pour ma vie en général étaient positives. Peut-être que ma relation actuelle serait éphémère, mais apparemment que le bon gars, je le rencontrerais en juin de cette année. Un grand aux yeux clairs. À suivre…

Bref, j’ai voulu tester ses dires. Je me suis dit : OK, mois de marde, bring it on! Je suis prête, donne-moi tout ce que t’as! J’ai décidé que j’allais documenter mon mois et évaluer à la fin si elle avait raison. Je n’ai pas mis un terme à ma relation actuelle sur la base de ses dires quand même (relation communément appelée « fréquentation » dans notre langage de génération phobique de l’engagement)… D’un coup qu’elle se trompait, t’sais! Voici donc le topo de mon mois de marde :

4 mars 

Elle a eu raison en un rien de temps sur celle-là : ma relation s’est terminée. Pis je vous jure que je n’ai pas volontairement ou inconsciemment mis fin à la relation à cause de ce qu’elle m’avait dit. Je n’ai rien eu à faire. Disons (pour être polie) que ça s’est fait tout seul. Y a eu une pilule trop difficile à avaler et donc une décision pas trop difficile à prendre. Je me suis consolée avec l’idée qu’un grand aux yeux clairs allait croiser mon chemin au mois de juin…

6 mars

Il revient. Il s’excuse et m’explique la bulle au cerveau qu’il a eue le samedi précédent. Mais je ne suis pas si faible que ça! Je le repousse sans hésiter… Je reste accrochée à l’idée que ce n’est pas le mien, que la voyante avait raison. Puis, je veux me respecter là-dedans.

9 mars

Ça fait 3 jours qu’il me coure après. Il semble vraiment avoir réalisé beaucoup de choses. Je décide de lui laisser une chance, parce que de toute façon, le mois de mars devrait faire son œuvre tout seul si la relation n’est pas faite pour durer (selon la très crédible théorie de la voyante).

10 mars

C’est la journée où on se revoit. On a une bonne discussion et tout semble s’arranger. Même que, puisque j’ai le gros bout du bâton, je ne me gêne pas pour lui exprimer ce qui doit changer.

À partir de ce moment-là, tout a changé. Quand je dis tout, c’est TOUT. J’ai affaire à un autre homme. Un homme qui veut réellement s’investir avec moi et qui fait des efforts. Vous comprendrez l’angoisse qui commence à monter en moi au fur et à mesure que le mois de mars avance. Je me dis : « Faut pas que je me réjouisse trop, ça va finir d’ici la fin du mois… ». Mais tout est si parfait…

31 mars

On se fait une fondue, on écoute Netflix (and chill)… Encore une soirée parfaite. Pis là, j’y pense : « On est le 31, on a passé le mois de marde!!! ». Je vous écris ce texte le 3 avril et je vous garantis que ça ne pourrait mieux aller entre lui et moi. Je pense même qu’on va changer de titre bientôt, c’est-à-dire sortir de la zone de « fréquentation ».

Bref, je vous ai juste parlé de ma vie amoureuse durant ce mois qui devait être le pire de 2017, mais même sur les autres plans, il n’y a rien eu de négatif! Un petit rhume, un torticolis, mais c’est tout. La job va bien, la famille va bien, les amis vont bien, le condo en construction avance… Si c’était ça le pire mois de mon année, amenez-en d’autres de même! Je suis prête! Mais là, je peux pas m’empêcher de me demander : La voyante était-elle vraiment dans le champ sur tout? Est-ce que je dois abandonner l’idée du grand gars aux yeux clairs et me concentrer sur le gars merveilleux que j’ai entre les mains? Faut vraiment que j’apprenne à vivre au jour le jour…

 

G.

Image

Publicités

Laisser un commentaire