Les 8 catégories de personnes rencontrées dans les tout inclus


STYLE DE VIE, TEXTES DE S-M., Trucs et astuces, Voyages, x / vendredi, avril 6th, 2018

Grâce à un recensement rigoureux de la faune des resorts dans le Sud, j’ai pu écrire ce document hautement scientifique qui pourra servir de guide touriste ultérieurement ou de pamplet de prévention pour les voyageurs novices. Voici donc les 8 catégories: 

 

1- Le gars beaucoup trop sociable qui parle 15 tons de voix plus haut que tout le monde

Celui-là, tu peux pas l’avoir manqué, il a sûrement essayé de socialiser avec toi même si tu avais la face de quelqu’un qui vient de voir du vomi. Tu l’as vu papillonner d’un groupe de gens à l’autre, et ce, peu importe la langue, en racontant des histoires «hilarantes». C’est le gars qui baragouine même sa langue maternelle, mais qui ne ressent aucune gêne à dire les mots en français avec un accent espagnol pour se sentir comme les gens du peuple. Il fait toutes les activités proposées par le resort, il est «best friend» avec les employés.

But: établir un nombre record de nouveaux amis en moins d’une semaine.

Analyse psychologique poussée et scientifique: Il s’ennuie avec sa Ginette à la maison et il se dit qu’il a une semaine pour vivre ben de l’action, rencontrer du monde et se sortir de la routine. Parce qu’on va se le dire, à la quincaillerie du village, y’a pu ben ben de nouveaux visages à qui raconter ses histoires de pêche.

 

2- La germaine qui sait tout et qui «gestionne» même la file au buffet

Elle, c’est la petite madame qui accepte pas la «désorganisation». C’est bien beau les vacances, mais faudrait pas exagérer en prenant un cupcake dans la même assiette qu’une pointe de pizza! Pis c’est clairement elle qui a construit l’hôtel pis qui a fait le training des employés, parce qu’elle sait comment ça marche. Elle achète son voyage 3 ans à l’avance pour être certaine d’avoir toutes les informations en main pour vivre une semaine incroyable et sans négatif. Elle répète qu’elle a vu mieux ailleurs.

Son adage: Un bon chialage par jour éloigne le docteur pour toujours. Elle connaît tout sur tout et elle en est très convaincue. Sur Tinder, son match parfait serait Benoit des annonces des fromages d’ici.

But: Continuer à étendre sa gestion à l’international et à éduquer les autres avec ses connaissances

Analyse psychologique poussée et scientifique: Elle a un choc post traumatique. À l’âge de 5 ans, elle aurait laissé le volant à son frère dans une course de boîte à savon. Un plâtre plus tard, elle s’est dit que plus jamais elle ne donnerait le contrôle à quelqu’un d’autre.

 

3- La petite famille d’aventuriers

Tu ne les as peut-être pas remarqués, car ils sont toujours sortis du resort. Oui, oui, ils bravent le danger en passant l’autre bord des grandes grilles. Mais ne vous inquiétez pas, ils sortent en tenue d’explorateurs afin d’éviter de se faire repérer par tous les «prédateurs» (lire ici : vendeurs fatigants qui nous voient comme des guichets automatiques). Ils ont des souliers de marche kaki-brun, des chapeaux avec une corde kaki-brun, des sacs avec gourdes d’eau intégrées kaki-brun, des shorts à larges poches kaki-brun et une sacoche banane kaki-beige qui donne une touche colorée à leur kit. Les enfants sont des encyclopédies sur 2 pattes, ils ne disent pas: «y’a une bibitte», ils disent: «Oh voici une coccinelle de la famille des coléoptères dont le nom scientifique est Harmonia axyridis».

But: Explorer le plus possible avec le moins de style possible

Analyse psychologique poussée et scientifique: C’est un couple qui s’est rencontré chez les scouts et ils ravivent la flamme en partant à l’aventure. Ils éduquent les enfants afin qu’ils soient prêts à toute éventualité… sauf une contravention de style de Jean Airoldi!

 

4- Les gars à la chasse

Ils viennent souvent en duo, toujours à la recherche d’une proie potentielle. Entre eux, l’harmonie règne jusqu’à ce qu’il y ait conflit sur «qui va avoir la chick là-bas». Chest bombé et plein d’assurance, ces Casanovas font la marche nuptiale comme des paons et affichent leurs plus belles couleurs. Momentanément, ils ne travaillent plus au bar chez Ti-Mé, mais ils étudient plutôt en chirurgie pédiatrique où ils sauvent des pandas en Chine. Leurs goûts en matière de femmes varient aussi en fonction de l’éventail de choix qui s’offre à eux.

But numéro 1: Se pogner plein de belles filles

But numéro 2: Se pogner plein de filles pas pires

But numéro 3: Se pogner ce qui reste au moins 1 fois avant que la semaine finisse

Analyse psychologique poussée et scientifique: Ils ont un grand besoin de se prouver, de remonter leur estime avec des trophées de chasse. Ils ont une possible dégénérescence de la rétine, car ils ne voient plus clairement/objectivement ce qu’ils cruisent à la fin de la semaine…

 

5- Les « fitness couples »

Ils sont ceux qu’on remarque par leurs shapes incroyables, qu’on envie et qu’on finit par détester, car ils ne gonflent pas durant la semaine comme la majorité des mortels. Toutes les occasions sont bonnes pour se garder en forme; un peu de push-ups dans le sable de la plage, des jumpings jacks en ligne au buffet, des burpees aquatiques et le lever du drink pas d’alcool-pas-de-sucre-pas-de-gras-pas-de-goût. Ils ont une volonté de fer et toujours une source de protéines à la main. Ils troquent les revues à potins pour des études scientifiques sur la diète cétogène comme petite lecture sur la chaise longue entre 2 sessions de plongée sous-marine pas de bombones pour pratiquer leur souffle.

But: Se challenger la motivation devant le buffet et le bar

Analyse psychologique poussée et scientifique: Ils n’ont pas tout à fait saisi la signification du mot «vacances» , mais pourraient écrire un livre sur «l’art de résister à la tentation». Ils aiment aussi vivre dangereusement, car les yeux des gens jaloux lancent des couteaux.

 

6- La matante sexy malaisante qui fait des photoshoots en se roulant dans le sable

À 10 kilomètres à la ronde, on sent le malaise et l’odeur intense du parfum au cupcake. Elle s’assume et elle est très à l’aise avec sa féminité. Son bikini grandeur souris mini laisse peu de place à l’imagination et ses poses sujectives aussi. Elle connaît toutes les positions du Sports Illustrated, sa vie est un photoshoot. Tu connais la véritable définition du mot «malaise» lorsque qu’elle avance à 4 pattes sur la plage en sortant de l’eau avec une moue qui se veut sexy, mais qui te fait ressentir tout autre chose. Elle vient en gang avec ses amies de filles ou avec son chum, car il faut bien des gens pour prendre les photos! Si tu as beaucoup de chance, tu les croiseras lorsqu’elles sortiront pour aller à la discothèque avec leurs robes léopards très (trop) moulantes, du maquillage peu discret et les cheveux imbibés de spraynet.

But: Montrer aux petites jeunes que tu peux être ben sexy en vieillissant et se faire découvrir par un agence de mannequins qui passait par hasard sur une plage d’un resort.

Analyse psychologique poussée et scientifique: Elle est un cas trop complexe. Les multiples couches de maquillage et d’auto-bronzant m’empêchent de faire une analyse complète.

 

7- L’enfant qui pleure 24h sur 24, 7 jours sur 7

Je n’ai pas besoin de le décrire, tout le monde a une belle image mentale de l’enfant qui pète une crise pour un oui, un non, un peut-être ou un nuage dans le ciel. Il peut clairement atteindre les mêmes notes que Céline Dion et il a une réserve d’eau infinie pour ses larmes, c’est surprenant pour un être aussi petit. Il est l’incarnation humaine de Colère du film Sens Dessus Dessous.

But: Détruire la vie de tous, mener à la dépression nerveuse, provoquer des vagues de vasectomie.

Analyse psychologique poussée et scientifique: OUFFFF!

 

8- Le gars jamais à jeun

Que ça soit l’alcool ou la nourriture, il profite au maximum du «tout inclus». En fait, c’est un gars brillant, car il en a pour son argent. Matin et soir, il a toujours un drink à la main et la démarche en zigzag est son déplacement fétiche. Il sent un mix de bière, de téquila et de pepperoni. Il a la faculté de transporter 3 verres de plastiques mous remplis à rabord de bières sans en renverser une goutte sur de longues distances; un athlète olympique du trimballage d’alcool. S’il se sent prévoyant, il amènera un mug XXXL, qu’on pourrait facilement confondre avec une piscine pour enfants, pour se le faire remplir de bons cocktails au bar. Au buffet, il se park devant les queues de homard (qui sont en quantité limitée) et les déguste là. C’est pas un cave, il va en profiter pendant qu’il y en a!

But: Rentabiliser son «investissement» et arriver au bout des réserves d’alcool de l’hôtel.

Analyse psychologique poussée et scientifique: Il a manqué de nourriture dans son enfance et ses plus beaux souvenirs sont associés au buffet chinois.

 

Bien que toutes les «espèces» semblent impressionnantes et déstabilisantes, leur niveau de dangerosité pour les voyageurs est peu élevé. Toutefois, je vous suggère fortement d’imprimer ce texte et de le mettre dans vos bagages afin de prévenir tout désagrément par manque d’information sur la faune All Inclusive. Si vous êtes plutôt du type ludique, vous pouvez vous amuser à trouver un représentant de chaque espèce. T’sais, des fois on sait pu comment s’occuper quand on a juste rien à penser avec un mojito à la main sous le soleil.

 

 

 

S-M.

sarah maude

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire