ÉTATS D'ÂME TEXTES DE A. x

Rupture amicale

Les ruptures amoureuses et les cœurs brisés, je connais ça. Been there, done that comme ils disent. Mais récemment, j’ai vécu une rupture amicale et j’avoue que c’est quelque chose d’assez différent et de plutôt unique comme feeling. Pas de crises, de pleurs ou de cœurs qui déchirent. C’est plus une espèce de vide, de trou qui se creuse à l’intérieur. Un genre d’incompréhension. Comment on en est arrivé là et pourquoi on n’a rien vu venir? Et surtout, une grosse nostalgie qui s’installe. Tellement de souvenirs qui deviennent tout à coup vides de sens.

En septembre, on aurait fêté nos vingt ans d’amitié. Vingt ans d’amour, de soutien, de joies partagées. Des moments indescriptibles qu’on n’aurait jamais pu vivre avec quelqu’un d’autre. Mais c’est aussi vingt ans de petites chicanes, de prises de bec, d’incompréhension de l’autre. Je crois que c’est précisément ce qui a eu raison de nous. On a toujours été très différentes. On ne se comprenait pas tout le temps, mais ça ne nous empêchait pas d’être là l’une pour l’autre. Mais on dirait qu’avec le temps, cette différence et cette incompréhension mutuelle n’ont fait qu’accentuer un peu plus le fossé entre nous. J’ai l’impression qu’on était rendues à un stade où on n’arrivait même plus à respecter nos divergences d’opinions. Nos différences étaient rendues de profonds irritants dans notre relation.

Publicités

Quand quelqu’un fait partie de ta vie pendant vingt ans, tu ne réfléchis plus vraiment au pourquoi du comment. Cette personne est dans ta vie, that’s it, et personnellement, je n’ai jamais douté qu’elle y serait pour toujours. Quelque chose de si fort nous liait. Le temps, les expériences vécues ensemble. Mais c’est elle qui m’a fait réaliser que malgré notre lourd passé ensemble, on avait de moins en moins d’intérêts et de points communs dans le présent. Elle trouvait que mon mode de vie choquait ses valeurs et je trouvais ses valeurs un peu trop rigides. On avait évolué, changé, mais pas dans la même direction. Dans les derniers temps, il est vrai que les accrochages étaient de plus en plus fréquents. Clairement, on ne se comprenait plus. La distance s’est installée graduellement entre nous deux. On se voyait et se parlait de moins en moins. On ne se contait plus tout. J’évitais de lui conter certaines choses, car je savais que ça la fâcherait. Il fallait se rendre à l’évidence que ce que nous vivions n’était plus digne de ces 19 dernières années d’amitié.

Mon plus beau souvenir est sans aucun doute notre escapade dans un bled pourri de l’Ontario pour aller voir notre groupe préféré en show. C’était la première fois depuis de si nombreuses années qu’on retrouvait notre complicité de petites filles. On a tellement ri. On était sur la même longueur d’onde. J’ai vécu tellement de choses avec elle. Cette fille était là dans tous les moments marquants de ma vie. Mes déménagements, mes ruptures, mes accouchements et même mon premier french. J’étais là lors de sa première brosse. On a même fait notre première (et dernière) fugue ensemble. Je ne compte plus le nombre de fois où elle m’a ramassée à la petite cuillère. J’ai toujours admiré sa joie de vivre, son moral de fou à l’épreuve de tout. Elle tournait toujours tout à la blague. Avec elle, les choses devenaient moins graves, plus légères. Elle mettait du soleil dans ma vie. Mais le ciel s’est couvert et les nuages ne laissaient plus passer que quelques rares rayons de soleil. Quand on constate que le mauvais temps s’installe, il faut chercher le beau temps ailleurs. Chercher de la chaleur auprès d’une autre personne.

Il n’y a pas eu de drame. Seulement deux personnes qui constatent qu’elles sont ailleurs. Que cette relation devient malsaine. Qu’il y a plus de négatif que de positif qui en ressort et ce, malgré les vingt années passées ensemble. J’ai perdu une amie, mais jamais je n’oublierai tout ce qu’elle m’a appris, ce qu’elle m’a apporté, ce que nous avons vécu ensemble et je l’aimerai toujours malgré tout.

 

 

 

 

A.

40684208_296027087857222_67173146775519232_n

Source photo: Unsplash

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

3 Comments

  1. […] Rupture amicale […]

  2. […] Rupture amicale […]

  3. Un texte qui me rappelle tellement la situation que je vis. Je me suis voilée la face et leurrée d’espoir en me disant qu’elle reviendrait, alors que pour elle je n’étais plus rien. Elle avait « refait » sa vie si je peux dire ainsi, et je n’en fais pas partie et j’y ai pas ma place. Je la « dérange » et elle n’a pas le cran de me le dire. J’aurai préféré qu’elle me dise que c’est fini que de me faire miroiter…

Laisser un commentaire