STYLE DE VIE TEXTES DE G. Trucs et astuces Voyages x

Voyager solo en Europe

C’était mon premier vrai gros voyage seule. Je dis «vrai», car j’étais déjà allée passer une semaine seule à Miami et 5 jours seule dans le Sud dans un tout-inclus, mais ça n’a rien à voir. Ça n’a rien à voir avec la vraie aventure de partir avec ton backpack, vers l’inconnu, loin de chez toi et pour plus d’une semaine!

Premièrement, je tiens à vous dire que j’ai pu faire ce trip parce qu’on est en 2019… je ne sais pas du tout comment faisaient les gens avant qu’on ait accès à des GPS et des téléphones intelligents pour se retrouver! J’utilisais Google Maps TOUT LE TEMPS. Même pour le transport en commun (même s’il m’a fait me perdre quelques fois en cherchant une station de métro inexistante, mais bon… généralement, ça allait très bien).

Publicités

*Petit truc de pro: achète-toi une carte SIM là-bas. Ta compagnie de cell. québécoise peut souvent t’offrir un prix de voyage à 10-15$ par jour pour utiliser ton forfait… ça revient à 140-210$ si tu pars 2 semaines. Je ne pourrais pas te dire pour les autres endroits (mais il paraît qu’on est les plus chers au niveau des forfaits de téléphones cellulaires)… mais en Europe et même au Mexique, tu peux acheter une carte SIM valide pour un mois, pour 10-30$ pour 1.5-3G de data (ou plus cher pour plus, mais moi en 2 semaines j’ai eu assez de 3G).

Deuxièmement, avant de partir solo, demande-toi si tu es en accord avec ce proverbe que j’affectionne particulièrement: «On n’est jamais mieux servis que par soi-même.»… Si ce n’est pas ton cas, si tu te fies beaucoup sur les autres dans la vie et que tu n’es pas capable de te fier à toi-même, je ne crois pas que ce soit une bonne idée que tu voyages seul, tu vas angoisser ben raide. Oui, tu peux poser des questions et demander de l’aide lorsque nécessaire, mais tu dois d’abord te faire confiance et te fier à ton instinct. Quand le monsieur de la sécurité à la gare de Budapest m’a dit d’aller prendre mon autobus à gauche et je le feelais pas, je me suis écoutée et c’était à droite que je devais aller… si j’avais été le genre de personne à trop me fier sur les autres et à ignorer mon instinct, j’aurais manqué mon bus. Je suis peut-être un peu control freak par moments, mais ça fait en sorte que je fais les choses moi-même et j’ai rarement besoin d’aide dans la vie… C’est donc plus facile de voyager seule avec un tel tempérament.

Troisièmement, je ne t’apprends rien en te disant que tu fais plein de rencontres en voyageant seul dans des auberges de jeunesse. Mais ce qui est intéressant, c’est que ce sont des rencontres un peu forcées par le destin. Par exemple, si tu avais été assigné au dortoir 5 au lieu du 6, tu aurais rencontré d’autres gens! Ça fait en sorte que tu vas parfois te lier d’amitié avec des personnes vers qui tu ne serais pas attiré dans ta vie normale. Des personnes hyper différentes de toi! Des gens qui viennent d’ailleurs, de partout dans le monde… et ça te permet d’en apprendre sur eux, sur leur pays, etc. D’ailleurs, j’ai rencontré une Chinoise à Budapest et on riait d’à quel point on était des opposées sur tout! Pourtant, j’ai passé de très beaux moments avec Zhen!

 

P.S. Une autre bonne façon de rencontrer quand tu voyages seul, ça reste le bon vieux Tinder. Lorsque tu visites des endroits touristiques, tu rencontreras d’autres touristes qui cherchent aussi de la compagnie pour un verre; sinon, tu rencontreras des locaux qui peuvent t’en apprendre sur la ville où tu te trouves! Fais attention, la prudence est toujours de mise (et non, tu n’es pas obligé de conclure l’affaire, si tu vois ce que je veux dire… t’es jamais obligé d’ailleurs, pas plus ici qu’ailleurs!).

 

Prague

Que dire de Prague? Quand j’avais sondé mes abonnés Instagram sur leurs suggestions en Europe, Prague a été unanime. Je me disais: ben voyons, qu,est-ce qu’elle a cette ville?! Faut y aller pour comprendre. C’est décidément mon coup de cœur. Tout ce que j’ai vu durant mon voyage était beau, mais à Prague, il y avait un petit quelque chose de plus. L’architecture (ça c’était fou partout), les églises, le château, le Pont Charles, les toits oranges que tu vois si bien dès que tu montes un peu, le fait que tout se fait à la marche assez aisément, la vieille ville de Prague… j’ai été charmée! Ah et, la bière est bonne et pas chère (je sais pas pourquoi, je bois juste de de la bière en vacances)! J’ai d’ailleurs trouvé que tout était très abordable, la devise du pays n’étant pas l’Euro. En plus de tout ça, mon hostel était beau, confortable, propre… je ne voulais plus quitter! C’était le Dream Hostel.

View this post on Instagram

Prague day 1 🇨🇿

A post shared by Geneviève Breton🍍 (@gen.bradshaw) on

P.S. Pour avoir la meilleure vue de la ville, tu dois monter au sommet de la colline de Petřín et ensuite au sommet de la tour (ça te fait un petit training en même temps)!

View this post on Instagram

Collect moments, not things. 🇨🇿

A post shared by Geneviève Breton🍍 (@gen.bradshaw) on

 

Budapest

Les ponts, le parlement, l’architecture encore une fois, le bord du Danube… Budapest aussi est une ville magnifique! Le soir, tu peux essayer les Ruin Bars, qui sont installés dans des immeubles abandonnés, souvent dans la cour intérieure. L’ambiance y est très festive! Mais mon endroit préf. pour un verre, ça a quand même été le Pontoon, un bar dehors sur le bord de l’eau, avec vue sur le pont illuminé… de toute beauté! Là aussi, la devise n’étant pas l’Euro, ça coûte pas cher! Pssst… Le vin hongrois est super bon.

Si tu vas à Budapest, tu dois absolument visiter les fameux bains! J’ai été chanceuse, j’ai pu en profiter lors d’une belle journée à 27 degrés! Tu as l’impression de te baigner dans la cour d’un château.

View this post on Instagram

Un must à Budapest ♥️🇭🇺

A post shared by Geneviève Breton🍍 (@gen.bradshaw) on

 

Vienne

Je vais être honnête, je ne conseille pas nécessairement cette ville pour voyager solo. En couple, en famille ou entre amis, oui, mais pas seule. Il y a moins de choix d’auberges de jeunesse, celles-ci sont plus chères (habituellement c’est un bon indice car les jeunes voyageurs seuls cherchent des auberges de jeunesse abordables), tout est loin dans la ville et les transports en commun plus complexes qu’ailleurs selon moi (ou c’est Google qui me perdait). Bref, tu rencontres moins de gens et tu peux moins te fier à ton instinct qu’aux autres endroits. C’est aussi plus dispendieux, car la devise est l’Euro. Aussi, il fait très froid en Autriche, alors il faut prévoir des vêtements chauds. Même en été, il ne fera jamais super chaud.

Par contre, de l’autre côté, je ne nierai pas que c’était magnifique! Je me répète, mais l’architecture est quelque chose! Vienne est également une ville rempile d’histoire, qui doit entre autres son héritage culturel à Mozart, Beethoven et Sigmund Freud. Si tu vas au cimetière central de Vienne, tu peux y retrouver la tombe de Beethoven (et je crois que celle de Mozart est dans un autre cimetière à Vienne)! J’ai d’ailleurs eu la chance d’assister à un concert classique / opéra dans le château de la princesse Sissi. Juste pour ça, ça valait la peine.

Paris

Je n’ai pas grand chose à dire sur Paris, j’y étais déjà allée, alors là je n’y passais qu’une journée et demi afin de visiter une amie que j’avais d’ailleurs rencontrée en voyageant seule à Miami en 2013 (et aussi parce que mon vol arrivait et partait de Paris, grâce à un super deal des Vols d’Alexi!)! Mais on a eu une superbe journée alors on a décidé de faire un pique-nique devant la Tour Eiffel, au gros soleil! Un après-midi comme je les aime!

 

Alors voilà, j’espère que ça t’a donné le goût! Et évidemment, je suggère de faire les walking tours gratuits dans toutes les villes que tu visites, et ce, préférablement au début de ton séjour. Le guide pourra te donner les incontournables à voir et tu en vois déjà une bonne partie durant le tour.

Bon voyage!

 

 

 

 

G.

Photo 19-03-17 22 26 44

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire