MODE&BEAUTÉ TEXTES DE GMZ. Trucs et astuces x

Cloth in a Box: «produits créés au Québec, avec amour»

Note au lecteur : Je n’ai pas été mandatée ni dédommagée par la marque Cloth in a Box pour écrire cet article. Cependant, ils m’ont généreusement offert un exemplaire de chacun de leurs produits démaquillants. Les opinions exprimées dans cet article sont donc les miennes.

 

En général, les adultes de mon âge (et les calendriers aussi) définissent le début de l’année comme étant le 1er janvier. C’est là qu’ils se font une liste interminable de résolutions et se promettent d’effectuer des changements, petits et gros, dans leur mode de vie. Pour moi, sachant que, comme le dit une bonne amie à moi, je suis aux études depuis l’administration Clinton, le début de l’année arrive en même temps que la rentrée, c’est-à-dire au début du mois de septembre. Par contre, cette rentrée est quand même synonyme d’un nouveau départ accompagné de ses propres résolutions.

Sachant qu’à Montréal nous avons eu un été assez chaud, humide et ensoleillé, je me suis à peine maquillée de la saison estivale. Cela étant dit, avec mes premiers jours d’école, question de faire bonne figure auprès de mes nouveaux collègues de classe – qui devraient, selon moi, croire en ma perfection faciale au moins jusqu’aux examens intras – j’ai recommencé à me maquiller quotidiennement; une habitude qui a inspiré ma première résolution 2019-2020: me démaquiller, absolument!

Tout d’abord, je vais vous mettre en contexte. En commençant par les eaux, les lingettes et les tampons micellaires, tout en passant par les lingettes humides, les savons au lait de chèvre importé et environ une dizaine de gels nettoyants et/ou purifiants, j’ai accumulé, avec le temps, pas mal de produits de diverses marques québécoises et européennes pour m’accompagner dans ma routine de démaquillage. Malheureusement pour nous (nous étant moi, mon lit qui m’attendait patiemment et pour mon compte en banque), les conclusions de mes divers essais furent très similaires: moi à moitié démaquillée, avec des yeux comportant jadis un duo équilibré du parfait smokey eye et de winged eyeliner, actuellement tout rouges, me donnant l’allure d’un petit raton-laveur sous la pluie… et ça c’est sans mentionner ma taie d’oreiller le lendemain matin qui donnait l’impression d’avoir été utilisée pour étouffer un petit clown de chez Sephora.

C’est alors que j’ai découvert les produits Cloth in a Box. Si l’on traduit le nom de cette entreprise créée par des femmes d’affaires québécoises, en 2012, l’on se dit: «tissu dans une boîte», et alors? Mais détrompez-vous, ces «tissus» doux, non pelucheux, lavables et réutilisables, ont réussi à remplacer plusieurs produits dans ma salle de bain!

 

Eye Love It : Pochettes démaquillantes réutilisables pour les yeux

Probablement mon produit coup de cœur des trois qui existent dans cette gamme, Eye Love It est présenté dans une petite boîte dans laquelle il y a deux petites pochettes démaquillantes de couleur noire que je me permets de comparer à des petits gants pour nouveau-né.

On le mouille avec de l’eau (oui, uniquement de l’eau), on l’enfile sur les doigts d’une main, et on fait des petits mouvements circulaires sur les yeux maquillés en exerçant une légère pression. Si vous êtes pressées, utilisez la même pochette pour les deux yeux, mais je vous suggère de faire varier les pochettes avec chaque œil, par souci d’hygiène et surtout pour pouvoir regarder tout le maquillage que vous avez réussi à enlever après coup et ce, en pratiquant votre tête de smiley surpris.

Personnellement, lors de mon premier essai, j’ai décidé de faire un petit test et de démaquiller mon premier œil avec une pochette Eye Love It imbibée légèrement d’eau et mon deuxième œil, avec la deuxième pochette, que j’ai cette fois-ci imbibée de démaquillant conçu spécifiquement pour les yeux. Pour vous le dire simplement, il n’y avait aucune différence significative, sauf peut-être sur la finition de la peau qui est légèrement plus grasse et luisante avec l’utilisation du démaquillant. J’utilise donc simplement de l’eau du robinet depuis et ça marche à merveille. De plus, ne vous inquiétez pas si vous avez des extensions de cils car c’est tout à fait sécuritaire d’utiliser ces pochettes sur celles-ci et je ne crois pas que le tissu va créer un frottement intense car il est assez doux sur les yeux mais très fort sur le maquillage!

 

Face It : Serviette démaquillante réutilisable pour nettoyer et exfolier votre visage

Face It est offerte dans un choix de deux couleurs, en noir ou bien en rose, et est accompagné d’une petite ventouse murale transparente à crochet pour fixer votre serviette aisément dans votre salle de bain. Un peu comme une version géante du Eye Love It, cette serviette démaquillante en microfibres permet d’éliminer toutes les traces et les résidus du maquillage sur notre visage. Ayant la forme d’un grand cœur avec deux poches dans lesquelles on insère nos mains, la serviette démaquille entièrement la surface du visage et du cou et ce, avec quelques petits mouvements circulaires.

Ayant des propriétés exfoliantes, j’utilise également la version rose de Face It dans la douche, pour exfolier mon visage suite à mon exfoliation corporelle. Malgré le fait qu’elle démaquille facilement avec de l’eau, je l’utilise comme serviette exfoliante avec mon gel exfoliant préféré, deux fois par semaine. Par contre, ses attributs démaquillants sont de loin mes préférés, car dans le même laps de temps que ça me prend de me laver les mains, je peux enlever un visage complet de maquillage et oui, il démaquille également les yeux mais de façon bien moins précise que le Eye Love It qui est un outil plus précis et efficace.

 

Glove It : Gants nettoyants en forme de cœur

Je vais être honnête, je n’ai jamais été une grande fan de l’exfoliation corporelle, mais pour tester les produits, j’ai pris sur moi et j’ai décidé d’essayer ces gants. Puisque c’est des gants, on n’a pas le choix d’utiliser les 2 à la fois car contrairement au Eye Love It, les gants ont un côté exfoliant et un côté moussant qui lui, est fait avec le même tissu que le Face It. C’est donc un peu comme une serviette démaquillante pour le corps, mais avec un côté exfoliant plus rugueux, car notre corps est bien moins sensible que notre visage. Encore une fois, j’ai décidé d’utiliser le côté exfoliant d’une main et le côté moussant de l’autre, mais vous pouvez très bien utilisez vos 2 gants pour la même tâche une à la suite de l’autre ou bien utiliser les deux gants pour vous mousser, uniquement.

Ceci étant dit, dès le départ j’ai eu une difficulté avec ce produit car en l’insérant dans ma main, il y a eu une petite déchirure entre l’élastique au niveau du poignet et le tissu du gant (veuillez noter que cet élastique n’est pas le même que celui des pochettes Eye Love It qui sont faits en biais et qui ont une plus grande flexibilité). J’ai tout de même continué mon expérience et fait un gommage à l’aide du gant exfoliant et de mon exfoliant au café préféré. J’ai ensuite utilisé mon gel de douche habituel avec le côté moussant du gant. Personnellement, le gant facilite l’exfoliation corporelle mais n’incite pas quelqu’un qui n’a pas envie de s’exfolier le corps entier à le faire, contrairement aux produits Eye Love It et Face It qui non seulement facilitent ma routine quotidienne, mais aussi m’incitent à l’adopter.

Le côté moussant remplace très bien mon petit loofa et mousse très bien avec l’usage de juste un peu de produit nettoyant pour le corps, par contre le fait que ce soit un gant, personnellement, ne m’a pas plu. Je trouve qu’il y avait un manque de flexibilité et de polyvalence du produit, dû principalement à l’élastique du gant.

 

Verdict : S’aimer corps et âme

Avant la première utilisation, il est suggéré de laver les pochettes, la serviette et les gants nettoyants à la machine et ils fournissent même un petit sachet de lavage pour les Eye Love It, dans lequel on peut insérer les 2 pochettes à la fois. Après chaque usage, il suffit de laver les produits à la main à l’eau tiède avec un savon très doux et c’est bon pour un prochain usage. Par contre, il est utile de le laver à la machine une fois de temps en temps, pour en assurer la propreté et la qualité. Le produit est donc réutilisable, mais il est suggéré de le remplacer une fois aux trois mois (pour les pochettes démaquillantes) et après 100 lavages pour les Face It et le Glove It.

Ceci étant dit, ils ne sont donc pas réutilisables ad vitam aeternam, mais le rapport qualité/nombre d’utilisations/prix est excellent et très abordable. Si vous devez choisir un seul produit de la gamme pour commencer, je vous suggère la serviette démaquillante Face It, qui selon moi est la plus utile au quotidien. Toutefois, si vous cherchez un produit hors de l’ordinaire et irremplaçable, je vous suggère les pochettes Eye Love It. Tous les produits sont disponibles sur le site web de Cloth in a Box; dans toutes les pharmacies Jean-Coutu, Uniprix, Familiprix, Proxim et Loblaws; dans la section Maison de chez Simons et dans plusieurs salons et spas canadiens près de chez vous!

 

 

 

 

Gmz.

IMG_1502

Source photos: Instagram

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire