STYLE DE VIE TEXTES DE E. Trucs et astuces

Le film à regarder absolument à chaque Noël

Ah, Noël!

Le moment le plus attendu de l’année pour certains et redouté pour d’autres. Pour les amoureux du temps des fêtes, c’est le moment de sortir les décorations, écouter Mariah Carey chanter All I want for Christmas is You, faire du cocooning en pyjama, bouquiner, passer du temps en famille et, si vous êtes comme moi, regarder comme chaque année les fameux classiques de Noël. Et même si je connais certains films par cœur pour les avoir vus des millions de fois, il y a de ces films dont je ne me lasse pas. Et pour moi, LE classique de Noël par excellence c’est Home Alone!

Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte les 29 dernières années et ne connaissent pas ce chef d’œuvre du 7ème art (rien de moins!), Home Alone (ou Maman j’ai raté l’avion) est le film culte de Noël des années 90, que dis-je, de tous les temps, tiens! On y suit les aventures de Kevin McAllister, avant-dernier d’une grande famille, qui est oublié par sa tribu lorsqu’ils partent en France pour les vacances de Noël.

Alors que l’idée semble assez bon enfant à la base, ça se corse lorsqu’il devra défendre sa maison d’un couple de voleurs amateurs, Marvin et Harry, dit les «casseurs-flotteurs», qui ont entrepris de cambrioler les maisons huppées du quartier pendant les fêtes. Le petit Kevin, armé de son imagination fertile et plein de gadgets fabriqués maison, mettra en place des pièges ingénieux pour déjouer les deux idiots et ils en verront de toutes les couleurs!

 

Pour plusieurs, Home Alone c’est la nostalgie de l’enfance, quelque chose de réconfortant et enveloppant. Comme une doudou. Un peu comme un de vieux chandail usé, mais qui nous fait tellement de bien chaque fois qu’on l’enfile…

Home Alone, c’est le sentiment d’appartenance avec Kevin qui est incompris de sa famille et qu’on semble mettre de côté, parce qu’il est trop petit et incapable de se débrouiller tout seul.

Mais selon moi, Home Alone, c’est avant tout le génie du réalisateur John Hughes qui a su mettre sur grand écran ce qui habite tous les enfants! Le rêve: quel gamin n’a jamais souhaité se retrouver tout seul à la maison, pouvoir fouiller dans les affaires de son grand frère en toute tranquillité, se commander sa pizza préférée et manger devant la télé?!

Mais aussi, les craintes les plus profondes: se faire attaquer chez soi, dans sa maison, alors que c’est le lieu qui est devrait être le plus sûr et sécuritaire. Ajoutez à cela des acteurs de choix, particulièrement les plus attachants et débiles cambrioleurs qui soient… et voilà le résultat! Merci Monsieur Hughes pour avoir pensé à un scénario si déjanté!

La force de ce film, c’est qu’il plaît aux petits comme aux grands. Je me souviens l’avoir regardé avec mon père quelques années après sa sortie. Michel riait probablement autant que moi dans la scène où Marvin prend un coup de fer à repasser brûlant sur le visage en essayant de s’introduire par la cave! Ou encore comment oublier quand le petit Kevin fait danser une affiche géante de Michael Jordan avec des ficelles derrière les rideaux pour faire croire aux «casseurs-flotteurs» qu’il y a une fête chez les McAllister?!

Home Alone, c’est des fous rires, de l’action, des petits coups de frousse aussi, des répliques savoureuses, des moments plus tristes, et à travers tout ça, un beau message d’amour. Quand on se croit tout seul au monde et laissé à soi-même, il y a toujours quelqu’un quelque part qui pense fort à nous.

En cette période des fêtes qui peut être difficile pour plusieurs, je vous suggère, si ce n’est pas encore fait, de regarder à nouveau le film. Seul ou seule, avec les enfants, blotti contre son amoureux ou amoureuse, ça reste du bonbon et ça réchauffe le cœur.

Et comme la fin du film nous le rappelle, souvenez-vous qu’il y a toujours quelqu’un qui veille sur vous et vous veut du bien, qu’il n’est jamais trop tard pour dire aux gens qui comptent que vous les aimez.

Merry Christmas you filthy animal!! (les fans comprendront!)

 

 

 

 

E.

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire