ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel STYLE DE VIE TEXTES DE PM. Voyages

Les suites de mes aventures à Lyon et mon séjour à Cassis

Déjà 4 mois que j’habite à Lyon, 3 mois que je travaille & que je suis en couple. Ce que j’aime le plus lorsque j’écris pour Champagne & Confetti, c’est que ça me permet de prendre un moment de recul et d’analyser tout ce que j’accomplis ici.

Si je pouvais décrire comment je me sens depuis novembre dernier lorsque je suis embarquée dans l’avion, je crois que la meilleure métaphore que je pourrais faire serait celle-ci : C’est comme si j’avais sauté dans une rivière inconnue et que je me laissais guider par le courant. Que depuis que je suis dans cette eau, je n’essayais pas de nager, mais au contraire, que je me laisse emporter.

Lorsqu’on s’attend à rien, on ne peut jamais être déçu, mais surtout, on peut être agréablement surpris. Moi qui avais toujours mon petit agenda en papier dans mon sac à main, avec mes semaines remplies et déjà prévues à l’avance. Je réalise qu’il me rassurait, car le vide m’angoissait. Maintenant, ce vide m’offre une grande opportunité et surtout une liberté.

Comme je disais, cela fait déjà 3 mois que je travaille ici. À Montréal, je travaillais dans le domaine de la mode dans un grand bureau. Je suis une personne qui a le souci du détail et surtout, j’aime que les choses soient bien placées et qu’il n’y ait aucun pli. Donc, mon ancien métier d’assistante styliste était parfait pour moi.

Arrivée ici, je voulais travailler pour une entreprise que j’ai toujours aimée. Leurs valeurs ainsi que leurs produits cosmétiques faits à la main et non testés sur les animaux m’avaient toujours interloquée. Je voulais retravailler avec le service à la clientèle, avoir un contact direct avec les gens et apprendre dans un domaine que je ne connaissais pas. Donc, lorsque ma candidature a été retenue pour cette entreprise, j’étais très enthousiasmée. Leur formation est si complète que j’ai eu l’impression de retourner à l’école.

Après l’immense tornade du temps des fêtes à la boutique, j’avais besoin de décrocher quelques jours de la ville. Le bord de l’eau me manquait. Le grand avantage d’être à Lyon est que je suis près des montagnes ainsi que de la mer.

Lorsque mon copain m’a proposé d’aller à Cassis, qui est à 3 heures de route d’ici, j’ai toute suite ri en pensant que je faisais le même trajet pour Montréal-Québec. Croyez-moi que les paysages ne sont pas les mêmes sur la route. J’étais émerveillée de voir le tout changer graduellement. Comme si nous avions conduit des heures et des heures de temps. La petite Québécoise en moi est toujours comme une enfant qui arrive en Floride lorsqu’elle voit des palmiers. Car pour moi, cela prend habituellement 24 heures de route pour en voir et non trois.

 

Être les deux pieds dans le sable, devant la mer Méditerranée, avec la personne que j’aime, était exactement ce dont j’avais besoin sans même l’avoir prévu, plusieurs semaines à l’avance, dans un petit agenda.

La randonnée dans les Calanques est absolument la chose à faire à Cassis. Surtout, la photographe en moi était si heureuse de pouvoir prendre des photos. Nous avons fait un petit pique-nique en regardant les bateaux, mais surtout, nous avons apprécié le soleil et la température douce de 20 degrés sur nos peaux.

 

Mon coup de cœur a été le coucher de soleil sur le vieux port de La Ciotat. C’était tellement magnifique de voir le ciel rose et orange refléter sur l’eau. Ce qui était encore plus merveilleux, c’était de pouvoir partager ce beau moment à deux, avec toi. J’ai déjà très hâte à notre prochain voyage. Mais surtout, très hâte de prendre un recul pour le revivre avec vous ici.

 

À bientôt!

 

À lire aussi:
Le grand départ
Arrivée à Lyon… quand la réalité rattrape!
Rien n’arrive par hasard
«Tu vas voir, l’amour arrive quand on ne s’y attend pas.»

 

 

 

PM.

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire