ÉTATS D'ÂME x

Le bon moment

Est-ce que ça existe vraiment, le bon moment? Me semble que tout le monde ne fait que parler de ça. Attendre le bon moment. On fait juste ça, attendre le bon moment.

On attend toujours le bon moment pour faire du changement. On attend le bon moment pour se permettre de la nouveauté. On attend d’avoir fait ceci ou cela. On attend d’être rendu là ou ici, d’être ci ou ça. Et le temps passe et comme le chante Barbara: «… tout le temps qui passe ne se rattrape guère. Que tout le temps perdu ne se rattrape plus.»

C’était pas le bon moment pour se faire cri*ser là, se faire cocufier. Pas le bon moment pour voir notre vie s’effondrer. Probablement que c’était pas non plus le temps pour écrire, parler ou rencontrer.

C’était pas le bon moment pour tomber malade et voir sa vie s’effriter. C’est jamais le bon moment de voir tout ce qu’on a bâti se désintégrer. C’est pas le bon moment pour recommencer une vie, surtout quand on aimait la vie qu’on s’était tissée.

Tristesse. Dommage.

J’imagine qu’avec le temps, les moments seront meilleurs. Qu’avec beaucoup de temps et de travail, il redeviendront relativement bons. C’est pas évident de se concentrer sur les bons moments. Lorsque la vie semble se tasser et nous permet de passer quelques bons moments, elle n’oublie pas de nous envoyer quelques mauvais bouts. Juste comme pour nous rappeler qu’il n’y a pas juste des bons moments.

Là, c’était certainement pas le bon moment. Pour toutes ces raisons et pour toutes celles que je connais pas encore. J’aurais aimé être en mesure de faire de tous ces mauvais moments, de meilleurs moments… mais c’était pas le moment.

Pourtant, quelque part dans le fond le moi, mon fort intérieur, je suis convaincue que le moment parfait n’existe pas. Que le bon moment, il faut le créer nous-même. Parce qu’il ne se concrétisera pas tout seul. Mais bon! Ça c’est mon opinion, mes impressions, et ça n’engage que moi, évidement!

Donc, le bon moment, on fait comment pour y arriver? Est-ce qu’il existe vraiment ou pas? Ou est-ce une chimère? Peut-être qu’il faut juste le saisir. Le brasser, le shaker ben comme il faut. Lui monter c’est qui le boss. Lui tirer l’oreille pour qu’il comprenne qu’on en a plein le cul que ce soit pas le bon moment.

J’espère qu’un jour, je serai en «phase» en même temps que le bon moment. Pour ne plus me débattre avec le moment et en faire un moment parfait. Juste parfait pour moi. Un moment doux, tendre, hors du temps. Un moment drôle, un moment fou, débile, touchant, gourmand, apaisant, réconfortant, mémorable, beau, grand, petit, banal ou extraordinaire. Un moment spécial qui me permettra de dire: «Je me rappelle du bon vieux temps, quand ce moment-là est arrivé».

Puis des fois, plus le temps passe, plus on se dit qu’il arrivera peut-être pas le bon moment. Mais si on passe notre temps à attendre le bon moment, on risque de passer à côté de plein de beaux moments. Vivre dans l’instant présent est sans doute la meilleur façon d’aller à la rencontre de ces fameux bon moments. Après, tout je me dis qu’ils existent sans doute en plus grand nombre, mais que je ne prenais juste pas le temps de savourer le moment! Alors dégustons le temps qui est là et buvons à la mémoire des moments, juste parfaits, juste bons.

 

 

 

M-C.

Source photo: Unsplash 

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire