Bien-être/Santé STYLE DE VIE TEXTES DE H. Trucs et astuces x

Chronique hiking

J’ai toujours été fervent de hiking et la dernière décennie m’a encore plus fait apprécier cette activité. Certains peuvent associer le hiking à grimper de grosses montagnes sans fin, mais en fait, c’est le simple terme anglo-cool pour dire randonnée. Donc cette activité assez simple peut se décliner en mille et un niveaux selon le type de randonnée désirée.

Au début, j’ai commencé par des petites montagnes ou tout simplement de grands espaces forestiers pour ensuite évoluer vers de plus grandes montagnes. C’est certain que pour une bonne dose d’adrénaline et un pas pire effort physique, les grandes montagnes sont le best, mais pour une marche relaxe et contemplative, les sentiers plutôt plats sont idéaux. Du fait qu’ils sont près et easy going, le Mont St-Bruno et les Îles de Boucherville font partie de mes endroits favoris pour une marche relaxe et prendre des photos. Pour ma part, petite préférence pour les Îles, car la végétation est spéciale et on peut souvent apercevoir des cerfs.

Une petite coche au-dessus, il y a le Mont Tremblant, Orford et le Parc des Grands-Jardins. Tremblant et Orford offrent une grande variété de sentiers faciles à exigeants et de beaux points de vue. Même chose pour le Parc des Grands-Jardins, mais celui-ci a des secteurs plus enchanteurs et une nouvelle végétation particulière, due aux feux qui ont dévasté une grande partie de ce parc en 1991 et 1999. On peut aussi y faire du Via Ferrata dont j’ai grandement apprécié les parcours.

Ce qui m’a vraiment donné la piqûre du hiking, c’est quand j’ai commencé à en faire dans les Adirondacks et les White Mt. du New Hampshire! Les Adirondacks sont géniaux, car c’est seulement à 2h de route de Montréal, mais les montagnes sont en général pas mal plus grosses et nombreuses que celles des environs d’ici. Donc il faut quand même un minimum de mise en forme pour en profiter.

La White Moutains Chain est quant à elle un peu plus loin, mais le paysage montagneux infini est à couper le souffle et en vaut la peine. Cependant, dans ces deux régions, il faut compter au moins 2-3 heures pour un petit hike avec pause lunch et ça peut aller jusqu’à 8-10 heures pour des gros hikes avancés.

Vous pouvez aller voir mes deux sites web fétiches pour toutes infos de parcours de hike: http://www.lesiteayvon.com/randonnees.html et https://hikster.com/

L’équipement idéal pour un grand hike au States, c’est la carte/trajet détaillé du hike, un bon sac à dos léger, un camel back, des bonnes bottes avec support de cheville haut, des vêtements adaptifs, des collations + lunch protéiné, du papier de toilette ou des mouchoirs, une assurance Croix Bleue pour le nombre de jours du séjour et une lampe frontale par sécurité. La carte ou le trajet détaillé, c’est assez important, car on peut passer tout droit à travers ces chaînes de montagnes et allonger grandement son hike sans le vouloir. Ça m’est arrivé une fois de partir pour un hike de 4-5 heures, mais on a fait 3 sommets sans s’en rendre compte, on est revenus à la noirceur avec la lampe frontale et le hike a finalement été de 10h… ouf!

Ayant fait une couple de grosses montagnes, mes préférées ont été Washington et Lafayette qui sont toutes deux situées dans les White Mountains du NH. Du haut de ses 6300 pieds, le Mont Washington est la plus haute montagne du Nord-Est des États-Unis et peut prendre de 7 à 10h de hike dépendamment de votre rythme ou choix de parcours. La montée est vraiment belle, avec plein de cours d’eau, cascades et même quelques lacs en altitude. Le sommet est par contre un peu décevant, car il est possible de le monter en voiture et par conséquent, il y a plein de touristes qui monopolisent la pancarte indiquant le point du sommet.

Mon coup de cœur est le Mont Lafayette avec ses 5300 pieds de hauteur et il peut prendre de 6 à 8h de hike. La montée est moins spectaculaire que celle de Washington, mais tout de même vraiment belle avec plusieurs points de vue. Le moment magique, c’est quand on arrive au sommet!!! La vue est juste extraordinaire, des montagnes à l’infini sur 360 degrés et sa crête vraiment longue lui donne un aspect unique. Je conseille vivement ce hike à tous ceux qui ont l’énergie pour le faire, car le vibe et le sentiment qu’on ressent en marchant sur la crête est juste indescriptible… il faut le vivre!

Sur ce, je vous souhaite plein d’agréables randonnées.

P.S. Pour ceux qui aiment le hiking, la carte annuelle SEPAQ vaut vraiment la peine, car elle donne accès gratuitement à tous les parcs nationaux du Québec.

 

 

H.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire