DÉVELOPPEMENT Personnel Trucs et astuces x

La branche au vent : 13 conseils pour faire face aux conflits

Avec tous les phénomènes d’ouragans qui nous arrivent récemment, j’ai décidé de vous écrire un papier humoristique sur l’analogie implicite des avertissements de forts vents violents pour vous décrire une situation d’oppression. Effectivement, depuis quelques semaines, j’utilise l’expression : « faire la branche au vent ». Cette charmante expression me vient d’un gérant de bar pour lequel j’ai travaillé dans le passé. Un homme patient, attentionné, respectueux, qui savait avec brio se faire insulter et accepter les méchancetés. Un amour ambulant, qui ne méritait absolument pas d’être traité aussi cruellement par le propriétaire dudit bar. Bref !

13 conseils pour faire face à des vents violents

Publicités

Des situations d’adversité et de confrontation sont un ensemble d’événements normaux à la vie en société, mais il faut se rendre à l’évidence, que dans certaines situations, peu importe que l’on ait raison ou tort, que l’on se sente blessé, attaqué ou trahi, nous devons inhiber notre désir de s’affirmer. Pourquoi ? Simplement parce que lorsque l’autre personne est tellement entêtée dans ses croyances, l’énergie dépensée n’en vaut tout simplement pas la peine.

1. Attachez ou remisez tout ce qui peut partir au vent (votre confiance, votre dignité, vos valeurs, etc.). Nul n’a le droit de vous enlever ce qui vous définit en tant qu’individu, et ce n’est pas en abordant une attitude de nonchalance que vous abandonnez vos convictions, bien au contraire. Vous économisez votre temps !

2. Coupez et ramassez les branches mortes. Évidemment, vous vous déplumerez au détour, mais utiliser la stratégie de la branche au vent, c’est savoir démontrer sa force intérieure. Ramassez les brins de scie et utilisez-les pour vous solidifier.

3. Abattez les arbres morts sur votre terrain, tout en respectant la réglementation. Évidemment, vous devez savoir choisir vos combats. Si vous croyez que le conflit en vaut le coup, allez-y fort. Ne tuez personne par contre, c’est hors la loi.

4. Si vous avez des arbres à proximité de fils électriques, communiquez avec une tierce personne qui serait en mesure de vous aider de manière impartiale, telle une thérapie de couple par exemple.

5. Vérifiez toujours la tension de la toile de votre abri d’auto, les ancrages et les écrous. Ici, c’est intéressant! Je vous conseille fortement de prendre des notes dans un journal sur les situations de vie qui vous font choquer. Ainsi, en vous connaissant davantage, vous saurez à quel moment vous retirer desdites situations avant que la tension explose. Les ancrages représentent vos valeurs et les écrous vos croyances.

6. Assurez-vous que les clous de votre abri d’auto soient bien fixés dans le sol. Vos croyances et valeurs doivent être ancrées au plus profond de vous, nul ne peut vous les arracher.

7. Ouvrez toutes les portes de votre abri ou fermez toutes les portes. C’est tout ou rien, soit vous faites la branche au vent, sans riposter, en étant compréhensif et respectueux. Ou soit vous attaquez vous aussi, parce qu’il est légitime de le faire.

8. Assurez-vous que les quatre coins supérieurs de votre abri d’auto soient fixés au sol à l’aide de cordes. Au détour, il se peut que votre confiance en prenne un coup; gardez le focus sur le positif dans votre vie. Entourez-vous de gens qui vous aiment, de situations qui vous mettent en valeur, pour mieux vivre les situations d’oppression où la meilleure solution plausible est la passivité.

 tempete

Source photo : Pinterest

Après la tempête

9. Ramassez les débris laissés par le vent (et n’oubliez surtout pas votre égo sur le plancher). Vous pourrez éventuellement discuter à tête reposée de propos qui vous ont profondément blessé avec l’adversaire.

10. Vérifiez les structures qui pourraient avoir été affaiblies (vos convictions sont importantes, dites-vous que vous avez CHOISI votre combat, et celui-ci n’en valait simplement pas la chandelle, mais plutôt qu’une branche).

11. Ne touchez pas aux fils électriques qui sont tombés. Appelez plutôt Hydro-Québec. Effectivement, si des propos touchent directement votre droit à votre intégrité, éloignez-vous de la situation pour un moment, ou faites intervenir une tierce partie telle qu’un médiateur dans votre conflit.

12. Si des arbres ou des branches sont tombés sur la voie publique, contactez votre bureau d’arrondissement. De toute évidence, votre bureau d’arrondissement pourrait également s’appeler votre cercle d’amis, qui vous aidera à ramasser les branches éparpillées au détour.

13. Si vous avez une panne d’électricité, communiquez avec Hydro-Québec, par celui-ci j’entends votre psychologue.

 

J.

joanie 1

Source photo : Pixabay

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire