Ma vie c’est d’la marde, mais…


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, TEXTES DE MB., x / jeudi, décembre 28th, 2017

À toi, celle qui s’est levée ce matin, qui s’est regardée dans le miroir pis qui s’est dit : « Ma vie c’est d’la marde! ». Je te comprends. Eh la la, que je te comprends !

Je me suis souvent sentie persécutée par la vie, pis j’avoue que je commençais à trouver ça ben tannant. Pas tannant drôle là… tannant comme dans tannée.

Pis je le sais, fille, tu t’es souvent fait dire par quelqu’un qui croit descendre du ciel : « Ce qui ne te tue pas te rendra plus forte ». Ce quelqu’un, tu lui donnerais 3 ou 4 petits coups de gants de cuir en pleine gueule… maiiiiis, tu te contentes de l’imaginer, c’est plus plaisant !

Bon alors, maintenant que tu as quelqu’un qui se rallie à toi, on se dit qu’à GO, on se retrousse les manches, pis on continue.

Pour m’aider dans mon quotidien, je me précommande du bonheur. C’est-à-dire, j’écris mon horaire dans mon agenda de manière la plus précise possible et j’insère des choses que j’aime faire là-dedans. Ça passe de magasiner en ligne à prendre un thé à saveur X le soir. Pis là, quand j’y arrive, j’essaye d’en profiter au maximum.

stil-326695.jpg

Source photo : Unsplash

Moi la première, je me rends compte que je ne profite pas suffisamment de ces petits moments qui, collés bout à bout dans une journée, donnent des pas pire bons bouts de bonheur!

Je t’entends déjà me dire : « Oui mais… c’est quoi le bonheur dans le fond? ». Pour moi, le bonheur, c’est de finir ma journée et pouvoir me dire que j’ai retiré plus de positif que de négatif. Pour moi, le bonheur, c’est d’avoir ri une fois et avoir fait rire quelqu’un une fois. Pour moi, le bonheur c’est une petite dose de « donner au suivant » chaque jour à l’aide d’un sourire, d’un « merci » ou d’un fou rire.

Je n’ai pas la prétention de me proclamer chef du bonheur, bien au contraire, j’ai longtemps aimé me plaindre, me traîner les pieds et surtout, faire de moi une victime. Pis à un moment donné, j’en ai eu assez de m’entendre moi-même et je me suis dit que je devais remédier à ça.

Je me suis aussi rendue compte avec le temps, que plus tu te plains, pire c’est. Tu deviens comme un aimant humain de mauvaise énergie pis c’est tout ce qui te colle dessus. Détrompez-vous, j’ai encore souvent des moments plutôt désagréables, plutôt tristes et des moments où je fouterais toute là pis je referais ma vie complètement ailleurs… mais… fuir ce n’est pas la solution. Alors j’essaye de foncer au lieu de me rouler en boule dans mon lit et penser que ça va passer.

Vous savez, je ne roule pas sur l’or, alors m’acheter une Porsche pour le plaisir, c’est clairement impossible, mais parfois, plutôt que de me faire un lunch maison, je me paye un bon repas de restaurant et je prends le temps de savourer chaque bouchée puisque je me suis offert un petit luxe dans ma journée.

Je vous avoue avoir un peu de mal à conclure cet article parce qu’on peut s’y éterniser si longtemps. Alors je terminerai ainsi :

« Le plaisir se ramasse, la joie se cueille, et le bonheur se cultive. » – Bouddha

En cette période du temps des fêtes, je peux te dire que ta vie n’a peut-être pas été toujours rose, je peux ajouter que tu auras peut-être des moments difficiles dans le futur, mais je peux te confirmer que ta vie, c’est pas d’la marde si tu as dormi dans un lit cette nuit, si tu as un minimum de vêtements pour te tenir au chaud, si tu as pu manger dans ta journée et si tu as au moins 1 amie à qui parler. Ta vie, c’est pas tant de la marde que ça si tu as ça, parce qu’encore trop de gens dans le monde n’ont pas ce que tu as.

Sur ce, je te souhaite une bonne récolte de bonheur et j’espère qu’à travers mes textes, tu t’y retrouves un peu.

 

MB.

Marjorie

Source photo : Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire