STYLE DE VIE TEXTES DE CetC x

Studio Momentum

On ne vous cachera pas que la santé et l’activité physique, c’est super important pour nous. Vous l’avez peut-être vu dans d’autres articles passés, notamment les «Woman Crush». Nous avons donc eu envie de vous présenter un gym qui ouvrira bientôt ses portes sur la Rive-Sud de Montréal: le Studio Momentum.

Premièrement, on veut en savoir plus sur vous. Qui sont les fondateurs de Studio Momentum? 

Publicités

Les fondateurs du Studio Momentum sont Vittia Thong et David Nguyen. Nous nous sommes rencontrés la première fois dans un centre de conditionnement physique à Brossard, en 2007. Quelques années plus tard, nous nous sommes retrouvés à l’UQAM durant notre formation en kinésiologie et nous avons travaillé ensemble dans un centre d’entraînement pendant quelques temps.

Quel est votre parcours? Vous faites quoi dans la vie à la base?

Vittia s’est spécialisé en réadaptation auprès des gens ayant une douleur chronique (cancer, fibromyalgies, maladies systémiques, etc.) et auprès des sportifs (gestion des blessures musculo-squelettiques et prévention sportive). Suite à son baccalauréat, il a continué ses études à McGill en gestion de douleurs chroniques, fait une maîtrise à l’université de Concordia dont le sujet d’étude était l’effet de la nutrition et de l’activité physique auprès des femmes ayant un cancer du sein et la lymphœdème, et complété une certification en massothérapie et en posturologie. De plus, il termine présentement ses études en naturopathie et ses cours de sciences de base dans le but d’accéder au programme de médecine. Durant ses temps libres, lorsqu’il en a, il pratique le jiujitsu brésilien et participe régulièrement à des compétitions.

48417400_307704010076317_321044579128180736_n.jpg

 

Depuis l’obtention de son baccalauréat en kinésiologie à l’UQAM, David travaille en tant qu’entraîneur en conditionnement physique à domicile. Mais avant de s’y rendre, il a tout d’abord obtenu son baccalauréat en commerce, majeure en finance, au John Molson School of Business. Ayant œuvré dans des bureaux et travaillé avec un ordinateur comme outil primaire pendant plusieurs années, il prit la décision de retourner sur les bancs d’école et ainsi retrouver sa passion pour les sports et l’activité physique. Lors de son deuxième passage à l’université, il a eu la chance de coacher au soccer niveau AAA féminin, d’appliquer des notions d’entraînement pour la préparation physique chez des jeunes athlètes et de mettre en valeur ses connaissances de kinésiologie auprès d’une clientèle vieillissante et de business, dans la gestion d’un studio d’entraînement personnel.

Dans un domaine évoluant constamment, David continue de parfaire son art en participant à des formations, mais a appris qu’en bout de ligne, en arrière de toutes les sciences, la clé de la réussite est le vouloir de changer, le désir d’aller vers l’avant.

48027368_761584354196254_5645919365984419840_n

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à ouvrir votre école d’arts martiaux? 

Au tout début, nous avions eu l’idée d’ouvrir une école de jiujitsu brésilien, mais celle-ci s’est vite transformée en un studio d’entraînement personnalisé offrant aussi les arts martiaux.

Vittia pratique son sport de jiujitsu brésilien à Montréal. Toutefois, étant tanné des nombreuses contraintes routières qu’offre la métropole, il a décidé d’ouvrir une école qui lui permettrait d’éviter ces inconvénients et ainsi pratiquer son sport en toute paix. De cette manière, il aiderait également ses pairs qui se retrouvent dans la même situation.

Les compétitions de jiujitsu sont considérées comme «illégales» au Québec puisqu’il n’existe pas d’organisme officiel qui les gère. Cependant, depuis quelques temps, des démarches ont été entamées par le gouvernement québécois afin de légaliser les compétitions de ce sport. Nous avons ainsi trouvé une opportunité de préparer et développer des athlètes sur la Rive-Sud de Montréal, en leur offrant un centre multidisciplinaire qui leur permettra d’atteindre un bon niveau pour participer aux futures compétitions dans la province. Nous voulons aussi collaborer avec d’autres écoles de jiujitsu brésilien en offrant des séminaires à notre centre, avec des experts dans le domaine, pour solidifier cette solidarité entre les écoles et les adeptes.

D’où vient votre passion pour l’activité physique?

Vittia est une véritable boule d’énergie: il a la bougeotte, il parle vite, il pense vite. Bref, un vrai lapin Energizer! Donc, pour lui, se retrouver dans un cubicule pour 40-50 heures par semaine était hors de question. Il s’est alors dirigé dans le domaine de l’entraînement. De plus, la thérapie le passionne énormément à cause de son intérêt à en apprendre davantage sur le corps humain. Vittia adore les défis et a la soif de savoir pourquoi les personnes ont des problématiques physiques. La capacité de pouvoir raisonner et traiter l’aide ainsi à calmer son hyperactivité involontaire!

Depuis son jeune âge, David a toujours été attiré par le sport professionnel télévisé. À l’école ou durant ses temps libres, il avait toujours soit une balle de tennis dans les mains ou un ballon de soccer aux pieds. De nature compétitive, il récolta des médailles au soccer, au handball, tennis et au badminton.

Proposez-vous autre chose que des arts martiaux? Qu’est-ce qu’on pourra retrouver dans votre gym comme services? Comme types d’entraînement?

Le centre a une vision holistique du corps et âme qu’on a surnommé le volet «Mind-Body» et un coté thérapeutique.

Le volet «Mind» va contenir des cours d’étirement, de tai chi, de yoga et de pilates. Ces cours vont être offerts sous un abonnement avec un accès illimité. Les clients pourront donc faire autant de cours de yoga que de cours de tai chi dans la semaine, sans aucun frais additionnel.

Le volet «Body» va contenir des services d’entraînement personnel et en groupe supervisé, ainsi que des cours de jiujitsu et de judo. Ces services seront disponibles à la carte. En ce qui concerne l’entraînement personnel et en groupe supervisé, les gens n’auront pas l’obligation de se procurer un abonnement, seulement le service d’encadrement. Pour les cours d’arts martiaux, un forfait illimité pour les sessions de judo et jiujitsu sera offert.

Finalement, des services de thérapie comme l’ostéopathie, la massothérapie sportive et la thérapie athlétique seront offerts au centre pour traiter les problèmes de santé ou blessures.

Offrez-vous aussi la possibilité d’obtenir un suivi privé?

Oui, le centre veut offrir un service de qualité dans des volets «Mind-Body». Nous avons remarqué depuis quelques temps que les gens cherchent de plus en plus un suivi avec un entraîneur-kinésiologue pour les entraînements privés ou semi-privés. Ceci leur permet ainsi d’atteindre leurs objectifs de façon plus organisée, efficace et sécuritaire selon leurs capacités. L’entraineur-kinésiologue ira même jusqu’à «chicaner» le client si celui-ci n’a pas fait ses devoirs pour atteindre ses objectifs! Le suivi représente un élément clé permettant le succès des participants.

Il est également possible d’avoir un suivi avec les autres services offerts au centre, tels les thérapies et le yoga, pour en nommer quelques-uns.

Quels sont les obstacles auxquels vous faites face en ouvrant votre gym?

Il est évident que le marché du conditionnement physique est saturé à Brossard, avec des centres offrant des abonnements à très bas prix et des centres offrant des cours de groupe du type «walk-ins» sans abonnement. Il y a de la variété pour tous types de population, ce qui est une excellente nouvelle! Au bout de la ligne, ce qu’on veut, ce qu’on encourage, ce qu’on prêche, c’est que les gens se mettent à bouger, à s’activer tout en ayant du plaisir à le faire!

Tout comme nos collègues, nous tenterons de faire sortir de nouvelles personnes de leur maison ou de leur zone de confort et de leur faire découvrir quelque chose de différent… découvrir l’expérience Momentum!

Justement, qu’est-ce que votre gym aura de plus que les autres du même genre?

Le studio Momentum sera le premier centre de son genre à intégrer la philosophie du «Mind-Body» dans chaque sphère de la condition physique, c’est-à-dire que la mobilité acquise à travers les cours d’étirements et de yoga permettra d’atteindre une meilleure mobilité pour ceux qui pratique de judo, jiujitsu et autres sports. Au contraire, la force développée dans les séances de musculation pourrait améliorer l’endurance musculaire pour les yogis ou le pilates. N’oublions pas qu’il n’y pas juste l’aspect physique dans les divers types d’entraînement, mais aussi l’aspect psychologique. La sensation de bien-être et de légèreté suite à une séance d’activité physique sera toujours de mise.

Tous les arts et sports s’entremêlent et s’entrecroisent. C’est pour ces raisons que l’on favorise le «cross-training» dans les différents types de sports et d’activités physiques. En neurosciences, plusieurs études ont démontré un lien entre les coordinations neuromusculaires et l’effet de bien-être chez les gens.

Quel genre d’ambiance souhaitez-vous créer au Studio Momentum?

L’ambiance que l’on recherche va de paire avec les valeurs du centre. Nos valeur sont les suivantes: Le respect, la communauté, l’altruisme, « l’empowerment » et la famille.

Le but du centre est de changer la vision de l’entraînement que plusieurs gens ont. Nous voulons créer un «third place» comme avec les café Starbucks. La théorie est la suivante: En 24 heures, les gens ont tendance à aller dans deux endroits; soit au travail et ensuite à la maison. La troisième est un endroit où ils veulent relaxer, s’amuser et se sentir dans une troisième famille. Alors, le Studio Momentum est là pour les accueillir.

Avec notre expérience dans le domaine, nous avons réalisé qu’un client heureux est capable d’aller influencer et inspirer plusieurs personnes qui veulent s’occuper de leur santé et aider les autres. Des fois, les clients sont meilleurs que les professionnels pour vulgariser et «coacher» les autres à cause de leurs expériences personnelles.

Nous voulons changer le monde de l’entraînement, mais surtout créer un environnement chaleureux dans lequel le client serait traité avec dignité et respect dans son processus, mais surtout qu’elle sente qu’elle fait partie d’une famille.

Quels sont vos principaux objectifs dans la réalisation de ce projet? 

Nous avons 3 objectifs principaux dans ce projet:

1. Changer la vision de l’entraînement et de la santé auprès des gens:

Actuellement, les médias sociaux mettent d’emblème un homme ou un femme super en forme physiquement, avec peu de gras. La santé chez les gens actuels est synonyme de minceur, cependant c’est n’est pas le cas.

Notre but, c’est que la personne se sente bien dans sa peau, point, autant au niveau psychologique que physique. Nous nous sommes inspirés autant des arts martiaux que de la chanson de Kurt Cobain Come As You Are. Nous ne cherchons pas à entraîner des gens pour but de faire des compétitions de fitness, mais simplement des gens qui désirent mettre à l’avant-plan la santé et le bien-être.

2. Je (Vittia) veux mettre l’emphase sur le développement du jiujitsu brésilien sur la Rive-Sud:

Le sport a pris son essor suite aux championnats de combat ultime, la UFC. Les dix dernières années, le sport a connu une montée incroyable à Montréal et plusieurs écoles ont commencé à se développer. Par contre, il n’y a que quelques écoles sur la Rive-Sud. Comme moi, les gens cherchent autant la proximité à un centre d’entrainement qu’une école de qualité. Notre but est d’augmenter et de développer un niveau compétitif de ce sport sur la Rive-Sud.

47683949_317885802147857_2217837888073105408_n

 

3. Nous voulons créer un centre pour la communauté:

Notre but ultime est de redonner à la communauté sur plusieurs volets. Au niveau social, nous avons pour but de développer des cours de yoga, pilates, bootcamp pour tous ceux qui veulent venir s’entraîner.

Une fois par mois, les cours du weekend seront gratuits afin d’encourager les gens à briser la glace. Il y aura aussi des séminaires d’auto-défense pour les femmes et pour les personnes âgées qui seront offerts mensuellement. Le centre offrira aussi des formations continues pour les professionnels de la santé et des séminaires pour mettre à jour ses connaissances sur la santé.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui aspirent à partir un business ou à réaliser un projet d’une telle envergure?

Vittia: J’encourage énormément les entrepreneurs à suivre leur passion. L’entreprise lancée va souvent refléter les couleurs du propriétaire. Alors, il est important de s’associer avec des gens qui partagent la même vision et valeurs que nous, mais aussi qui nous complètent.

L’autre conseil que je peux donner est de voir et d’évaluer toutes les façons possible de faire les choses. Il existe plusieurs failles dans certaines procédures alors c’est de trouver le juste milieu, une façon hybride de voir les choses. L’important est d’avoir plus que 3 choix dans la vie, parce qu’avoir 1 choix, c’est comme si on n’en avait pas. En avoir 2, c’est mieux, mais on hésite toujours. En avoir 3, rendu là, on doit laisser tomber celui qui nous semble le moins avantageux. Là, on jase!

L’avant-dernier conseil, c’est de ne jamais écouter les autres et prendre leur avis comme une réalité. Il est préférable de rester têtu par moments, car les gens autour de nous n’ont pas la même vision. Plusieurs personnes vont nous décourager à cause des risques, d’autres par jalousie, d’autres trouvent le tout trop compliqué à comprendre. La réalité est que seul vous comprenez ce qui se passe réellement et personne d’autre.

Le dernier conseil: amusez-vous. J’ai décidé de lancer mon entreprise pour joindre à un seul endroit toutes mes passions et mon expertise dans le domaine de la santé. Comme objectif, je me suis challengé de lancer mon studio en 100 jours, le tout en étant inspiré par Drake « 0 to 100« . On approche de la 100ème journée et ça prend forme! Faites le démarrage avec un ami que vous connaissez bien et rigolez à fond. Vous allez avoir que des histoires hilarantes à raconter. Parfois, David a de la difficulté à me suivre, des fois même il est découragé à cause de moi, mais en bout de ligne, c’est le fun!

48358667_256290661734115_2228384098664054784_n

 

Restez à l’affût pour l’ouverture!!!

 

Infos du gym :

Adresse: 2148 Boul. Lapinière, local #4, Brossard

Date d’ouverture: Mi-janvier

Page Facebook / Instagram

 

 

 

C. & C.

IMG_7351

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire