STYLE DE VIE TEXTES DE ALEXE. Trucs et astuces x

Mes MUST READ de l’été

Je suis souvent la «référence» lecture dans mon entourage, soit entre amis ou au bureau. J’ai toujours plusieurs livres dans ma sacoche et sur toutes les surfaces plates où je peux en déposer. Si tu me demandes une suggestion lecture, sors ton papier-crayon parce que je vais te sortir une dizaine de titres. J’ai donc eu envie de te faire une liste de mes MUST READ comme je les appelle. Ce sont la plupart du temps des livres que j’ai lus, que je suis en train de lire ou qui ont créé un buzz littéraire sur les réseaux. Alors, note-toi ça quelque part, on y va:

1. Rang de la Croix – Katia Gagnon [Boréal]

67319861_725877787868588_8309677646539653120_n

Source photo: La réserve

La journaliste assez connue, Katia Gagnon, chef de la division des enquêtes au journal La Presse, nous présente un troisième roman aux Éditions Boréal. Tu te promèneras dans le temps et dans de superbes régions du Québec, en particulier le Témiscouata, pour vivre au fil des époques dans cette maison sur le Rang de la Croix. Tu pourras te lier à cinq femmes qui y ont vécu des moments importants de leur vie pour enfin comprendre le drame qui les lie et qui fait de cette demeure, une maison inhabitable.

C’est, selon moi, un roman qui nous aspire dans l’histoire et qui m’a donné envie de lire un peu plus de romans dans le genre dramatique.

2. Querelle de Roberval – Kevin Lambert [Héliotrope]

67477965_711051799330441_920514424719015936_n

Source photo: La réserve

J’adore cette maison d’édition, surtout leur collection Noir. C’est la première fois que je lisais Kevin Lambert. Et j’en reste agréablement marquée. L’histoire de ce gars, Querelle, qui retourne dans sa région d’origine, le Saguenay-Lac-St-Jean (Je te dis, je vais te faire voyager à travers le Québec en quelques livres). Querelle est donc homosexuel et très ouvert à propos de sa sexualité, ce qui déplaît grandement aux monsieurs très hétéros, encore plus aux pères qui correspondent aux stéréotypes masculins fermés de région. C’est donc dans un récit syndicaliste que ce jeune beau garçon évoluera au sein de la communauté, se faisant peu d’amis, mais beaucoup d’amants.

Je recommande ce livre pour deux principales raisons: le vocabulaire et l’histoire crue… et pour que tu m’expliques la fin!

3. Je ne suis pas celle que vous croyez – Anne Martine Parent [La Peuplade]

67409198_2409869699296195_2400691653934317568_n.jpg

Source photo: La réserve

Autre maison d’édition que j’aime beaucoup. Celle-ci publie plusieurs auteurs de Chicoutimi et Anne-Martine signe ce premier recueil de poésie en 2009. Je suis tellement late. Je trouve que la poésie, c’est vraiment intime, autant pour la personne qui écrit que celle qui lit. Ce recueil a vraiment résonné pour moi puisqu’on y parle de deuil nécessaire, d’évolution de notre personne suite à des moments difficiles, que l’on forge notre personnalité pour comprendre qui l’on est. Que l’on est la seule personne qui puisse réellement nous connaître et que la solitude peut et doit être accueillie pour se faire, même si elle est sombre.

«Hurler

   se défaire

   jusqu’au fond de l’inarticulé

   parce que j’ai la mort au bord des lèvres

   et la tête pleine de limon.»

4. Le désert – Olivier Sylvestre [Hamac]

67478855_787388941681287_7793920682097639424_n

Source photo: La réserve

Encore une très nice et préf. maison d’édition, mais aussi un auteur que j’aime particulièrement parce que je partage deux de ses (probables) passions: l’intervention psycho-sociale et la littérature. Il écrit maintenant à temps plein et a présenté la pièce Le désert au Théâtre Prospéro l’an dernier. Et oui, j’y suis allée. Le livre est la version retravaillée du texte de la pièce et il est tout simplement bouleversant. L’homme qui te parle à travers ces pages t’amène dans une spirale étourdissante où l’on perd l’équilibre pour finalement s’arrêter sec devant soi-même. Ce livre est une bombe pour les émotions. Le texte est très bien adapté en livre puisqu’il n’y a pas de dialogue, mais bien cet homme qui te tire avec lui dans sa détresse. Vraiment une expérience littéraire à ne pas manquer, toujours selon moi.

5. L’évasion d’Arthur ou la commune d’Hochelaga [Le quartanier]

67326615_518820848857353_7295046387987644416_n

Source photo: La réserve

Finalement. Un must read que je n’ai pas encore lu, mais qui est dans une de mes piles quelque part: L’évasion d’Arthur ou la commune d’Hochelaga. Je t’avais dit que je te ferais voyager, enweille dans l’Est de Montréal! Voici ce qu’à en dire l’éditeur: «L’évasion d’Arthur ou la commune d’Hochelaga, c’est des enfants, des poqués, des anars, des malades, qui prennent leur vie en main et exigent l’impossible; c’est le roman comique d’un écrivain à l’esprit contestataire et à l’optimisme radical». Plusieurs thèmes qui me parlent, j’espère qu’à toi aussi!

Pour plus de lecture, ma PAL (pile à lire) se retrouve sur Goodreads, mais je te lance trois titres là là:

  • Une sortie de lumière spéciale de Maude Veilleux
  • Cette maison de David Mitchell
  • Failure de Emmanuel Derasp

J’espère que tu trouveras quelque chose qui te plaît, sinon il y a toujours le site Les libraires (https://www.leslibraires.ca/), qui propose des thématiques intéressantes.

Bonne lecture!

 

 

 

 

Alexe.

IMG_8858

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire