ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel TEXTES DE L-J.

Mon homme n’est pas un prince

Petite, genre de 8 à 12 ans, je me vêtissais de mes plus belles robes avant d’aller au lit. Je pouvais passer une bonne heure à coiffer mes longs cheveux et badigeonner mes lèvres de rose pour me sentir belle et m’endormir telle une princesse. Ce développement précaire de ma féminité me venait sans doute des contes de Disney. D’ailleurs, mon histoire préférée était celle de Cendrillon. J’ai dû l’écouter cent fois.

Après cette période est arrivée l’adolescence et j’ai délaissé les contes de Disney pour un nouveau genre: les films hollywoodiens! Là, je me suis mise à tripper sur Freddy Prinze Jr. Cet acteur typique des années 2000, qui avait toujours, ou presque toujours, des rôles de bel homme, hyper romantique, avec beaucoup d’argent et de popularité. Finalement, ce genre n’était pas si différent. Ça rappelait un peu les contes de princesses et de princes charmants, mais version plus moderne.

Bref, il va sans dire que j’ai grandi dans une génération extrêmement arriérée dans la conception de l’homme idéal. Une idée complètement instaurée dans nos mœurs et construite de toutes pièces par des scénaristes d’Hollywood. Une description de comment la gente masculine doit se comporter pour mériter la mention «homme parfait». Je cherchais cet homme, ce prince charmant qui me ferait sentir comme sa princesse. Mon Freddy Prinze Jr à moi! Cet homme si romantique qui me donnerait des cadeaux à la Saint-Valentin, qui étalerait des roses en faisant un parcours vers une baignoire ornementée de chandelles flamboyantes et de boîtes de chocolats. Cet amant qui cacherait des mots doux partout dans la maison et qui me chanterait des chansons pour m’endormir tout en jouant un peu de guitare acoustique.

Je cherchais un acteur, on va se le dire… parce que les hommes qui font ça, ils ont trouvé où l’idée? Dans les contes de fées, mesdames. Dans cette image de perfection de l’homme qui a été créée par des scénaristes. Cette même image qui donne une si lourde pression de perfection à la femme! Cette même image que nous nous efforçons d’enlever de la tête de nos hommes et qui est le combat éternel des féministes. Ce que je veux dire par là, c’est que l’homme parfait devrait être parfait pour toi et non, être parfait selon une liste conventionnelle de critères.

Donc, je n’ai pas trouvé ce prince charmant, mais j’ai trouvé mon homme et mon homme à moi, il n’est pas un romantique de conte de fées. Il n’est pas un prince charmant. Par contre, il partage ma vie et je l’aime, car il ne m’a jamais laissé pelleter une seule fois la neige dans l’entrée de la maison. Parce qu’il ne m’a jamais laissé mettre de l’essence dans l’auto quand il était avec moi. Parce qu’il ne m’a jamais laissé porter les sacs d’épicerie et parce qu’il n’attend pas la Saint-Valentin pour me dire qu’il m’aime.

 

Mon homme à moi, il n’est pas parfait, mais il est sincère et s’attend de moi la même chose. Il est romantique selon mes règles à moi! Alors, si vous attendez encore votre prince charmant les filles, je vais faire votre petite fée et vous dire d’avance de redéfinir votre liste d’attentes. Si le prince charmant que vous attendez est le même que dans cette culture, dites-vous que c’est le même personnage qui partage la scène avec la fille parfaite que vous n’êtes probablement pas! Ne soyez pas trop exigeante et ouvrez vos yeux sur la réalité. Vous serez peut-être surprise.

 

 

 

 

L.-J.

Source photo: WeHeartIt

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire