STYLE DE VIE TEXTES DE ALEXE. Trucs et astuces

Mes choix lecture de quarantaine

Ce n’est certainement pas une surprise que je te fasse des recommandations de lecture en ce temps de crise mondiale! Tu l’as peut-être remarqué, la lecture est super populaire depuis quelques semaines. Plus que jamais, on fait la promotion des livres numériques. Ce n’est quand même pas bête comme idée.

Alors, j’y vais moi aussi, avec cinq suggestions (parce que j’espère vraiment qu’on pourra retrouver un rythme de vie régulier avant de lire une dizaine de livres). Vous n’avez qu’à cliquer sur le titre pour avoir le lien!

 

Francis – Alexandre Michaud – VLB Editeur

«Antoine Lavoie habite dans une petite ville glauque et pauvre avec sa mère, dépressive chronique, et son père, chômeur habituel. Il passe son temps à lire et rêve de devenir écrivain. Mais pour écrire quoi? Il n’a rien à raconter, et ça se voit : à la poly, c’est comme s’il était transparent… Mais voilà que Francis Pigeon, la terreur du voisinage, lui fait une proposition inespérée: il va lui faire vivre de quoi remplir son livre.»

 

La morte – Mathieu Arsenault – Le quartanier 

«Ce livre est le récit spéculatif d’une expérience personnelle. Il explore le phénomène des fantômes depuis une perspective éthique, loin de la psychologie du deuil, et loin des traditions occultes, ésotériques et religieuses, dans lesquelles les fantômes sont maintenus de force. Il affirme la nécessité de trouver comment se mettre à l’écoute des morts qui parlent au plus profond de soi. Il tente de montrer que l’écriture est l’un des moyens d’y parvenir.»

 

L’épidémie de VHS – Alexandra Tremblay – Del Busso 

«Avant de le rencontrer, je me faisais des bleus pour tromper mon ennui sur la Côte-Nord. J’avais envie de trouver quelqu’un qui pourrait enfin me ressembler. J’avais les genoux et le ventre mauve temps de chien, rose malsain et jaune amer. La futilité était une notion que j’ignorais.

Cette histoire s’est passée à une époque où j’étais blême et à bout de souffle à force de m’étouffer avec l’air du temps. Tout sentait trop l’eau de Javel, le gaz, le varech, la glaise et le feu : c’était le printemps à Colombier.»

 

Lockdown – Guillaume Bourque – Leméac

«Une famille québécoise se «lâche lousse» pendant ses vacances dans un tout-inclus dominicain. Puis, coup de théâtre : tard dans la nuit alcoolisée, une jeune fille du coin est agressée, violemment agressée. Une enquête est déclenchée; tous sont suspects jusqu’à preuve du contraire. Roman noir? Farce policière? Histoire de moeurs? Caricature des «Los Tabarnacos»? Tout ça à la fois, mais surtout une comédie dramatique, car le lockdown du tout-inclus force chacun des membres de ce clan haut en couleur à l’introspection, à une relecture de son passé, dont il préférerait garder les blessures pour lui-même. Au bout du rire, c’est avec une boule dans la gorge que nous cessons de voir la parodie pour mieux percevoir l’humanité des protagonistes, leur criant besoin d’amour. Et, si nous nous surprenons à mépriser un moment ces personnages, c’est pour mieux les aimer à la fin, sauf un.»

 

Chasse à l’homme – Sophie Létourneau – La Peuplade

«Il y avait l’idée qu’avec le prochain amoureux viendrait le prochain livre. Portée par un jeu d’écriture performative et de provocation du réel, Sophie Létourneau s’engage sur le chemin d’un harponnage amoureux à partir des instructions qu’une cartomancienne lui a fournies. Mêlant ses pas à ceux de Sophie Calle, dans la marche vers une sublimation volontaire de la vie qui la mènera jusqu’à Tokyo en passant par Paris, elle découvre les traits de l’homme de sa vie et cherche à prouver la force d’enchantement de la littérature. Enquête sur l’amour et sur l’avenir, Chasse à l’homme est un récit sérieusement magique qui embrasse les filles, leur désir d’être aimées et de devenir, à défaut d’un grand homme, une écrivaine.

Le réel est un gibier qui charge plutôt que de se laisser capturer

 

J’espère que vous vous portez bien et que vous en profitez un peu pour prendre du temps pour vous.

Continuez de suivre les consignes de la Santé publique, ce sont eux les experts.

Bonne lecture xo

 

 

 

Alexe.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire