Bien-être/Santé STYLE DE VIE TEXTES DE H. x

Well, that escalated quickly

Depuis que je suis tout petit, j’ai pratiqué pas mal de sports et je remercie mes parents de m’avoir inscrit et poussé un peu à faire du sport. Je dis bien «poussé un peu», car ils ne m’ont jamais forcé à poursuivre une discipline qui ne me plaisait pas. J’ai fait 8 ans de natation, ce qui m’a permis de me sentir comme un poisson dans l’eau aujourd’hui, quelques années de soccer, quelques étés de tennis et une courte saison de hockey.

J’ai aimé pratiquer tous ces sports, chacun ayant leurs attraits plaisants et leurs challenges, mais je n’ai jamais ressenti une passion envers ceux-ci. Un peu plus vieux, je me suis mis au gym, comme pas mal de jeunes adultes cherchant à se mettre en shape, le fameux running gag du chest-bras, J’aimais quand même l’effet d’adrénaline, le pump, le challenge d’augmenter les poids graduellement.

Après un certain temps, j’étais comme rendu sur le mode automatique, je n’étais plus tant challengé et faisais tout ça plus comme une routine. En regardant autour, je ne voyais pas tant d’inspiration pour me motiver, juste des machines, des poids, des mastodontes sûrement pas à jeun et du monde comme moi, sur le mode automatique.

C’est là que le destin entra en jeu! Vint ma séparation relationnelle et là, mon bon ami me dit qu’il venait de commencer à faire de l’escalade, que j’aimerais sûrement ça et que ça me changerait les idées pour passer à travers cette étape. Willing for everything, je lui ai tout de suite dit : «Go for it, je suis partant!». Coup de foudre instantané! Un peu stressant au début, avec les mains pleines de craie, à moitié moites, mais les gens de cette communauté-là sont tellement fins, passionnés et soudés que je me suis senti rapidement en confiance.

Les premiers temps, j’avais mal partout, à des muscles insoupçonnés, mais le sentiment d’accomplissement et le challenge que me procurait ces moments en valaient la peine. C’est dur à expliquer, mais je n’avais jamais ressenti ce sentiment de passion, motivation et détermination face à un sport dans ma vie. Peut-être que le timing de la découverte de cette nouvelle discipline en même temps que ma rupture a joué un rôle avec ces émotions? Well, that escalated quickly, sans vouloir faire de jeu de mot poche, haha!

Après 3 ans à en faire environ 3-4 fois par semaine avec des séances parfois de 3-4 heures, je n’ai jamais ressenti le sentiment d’être en «mode automatique». L’escalade c’est un défi constant qui parfois peut devenir addictif vis-à-vis certaines voies (terme désignant un parcours). Y’a comme un système d’échelons de difficulté de parcours, qui plafonne avec des voies qui, selon moi, seul Spider Man pourrait réussir. Pour monter les échelons il ne faut pas seulement compter sur la force, la majeure partie du travail c’est l’équilibre, la flexibilité et la technique.

Ce qui m’a le plus marqué et plu, c’est vraiment la communauté, la diversité des gens et le mix proportionnel de gars-filles. Au gym, on dirait que la section des poids libres et benchs est dominée par les douchbags et qu’une atmosphère d’orgueil masculin et de compétition se fait souvent sentir. Dans pas mal de sports, les sexes sont divisés, mais en escalade, c’est full mixte, y’a des filles incroyablement talentueuses qui sont à un niveau supérieur et qui aident plein de gars en donnant leurs conseils et montrant certaines techniques… je trouve ça cool! Les pros qui flottent quasiment sur les murs se font souvent un plaisir de donner des conseils aux novices, en leur montrant le chemin idéal sans les faire sentir inférieur.

Ça fait maintenant un an que je n’ai pas grimpé et ça me manque énormément. L’ambiance, le monde de la place, l’odeur de la craie, les cris d’acharnement, la playlist du Bloc Shop, tout ça me manque… S’entraîner tout seul à la maison sans équipement, ça prend pas mal de motivation et j’avoue que ça fait un bout qu’elle tire de la patte. Je me croise les doigts en espérant que la situation revienne à la normale cet été et en attendant, je vais continuer à faire mes randos en nature!

 

 

H.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire