Mon aventure avec notre merveilleux système de santé


ÉTATS D'ÂME, TEXTES DE G., x / mercredi, janvier 3rd, 2018

Je ne vous apprends rien quand je vous dis que le système de santé québécois n’est pas le plus au point. On prie pour être le moins malade possible et on endure avant d’aller à l’urgence, parce que Dieu sait que ça peut être long. Dernièrement, j’ai dû aller à la clinique, à mon grand désarroi. J’ai été désagréablement surprise (même si c’était prévisible) par le système, mais agréablement surprise par les gens que j’ai rencontrés dans la salle d’attente.

T’sais, maintenant on peut aller sur un site et booker un rendez-vous à la clinique sans rendez-vous (oui, c’est contradictoire). Ça nous donne l’illusion qu’on va passer à l’heure de notre rendez-vous… ERREUR. Fallait vraiment que je sois naïve pour espérer ça. On attend aussi longtemps sinon plus… Mais comme je vous disais, même si je suis la personne la moins patiente du monde, j’ai eu un peu de fun quand même!

Tout a commencé lorsqu’un couple – appelons-les Robert et Line – dans la fin quarantaine / début cinquantaine (je suis jamais bonne pour deviner les âges) est entré dans la salle d’attente et s’est exclamé vraiment fort à l’homme assis en face de moi : « Wow! Vous ressemblez vraiment à Louis dans Les deux font la paire… t’sais l’émission d’avocats! ». Ça me prend deux minutes avant de :

1) M’adapter au fait que Bob et Line venaient de briser le silence « poli » qui règne habituellement dans une salle d’attente médicale et;

2) Réaliser qu’ils parlaient de Louis dans l’émission Suits (quelle traduction bizarre!) et qu’effectivement, le monsieur lui ressemblait en titi!

Ça a commencé comme ça. L’ambiance précédemment très froide est devenue plus chaleureuse. En fait, j’étais contente que Louis de Suits se mette à leur parler et s’avère fort sympathique, parce qu’avant que Robert et Line arrivent, il avait juste l’air d’un freak qui fixait les gens. Mais ça ne s’est pas arrêté là. Malgré toutes les chaises libres, Line a décidé de s’asseoir à côté de moi (pour ne pas dire presque sur moi) sans gêne. Robert et elle ont alors continué de parler hyper fort, me demandant comment fonctionnait le Wifi, parce que « les jeunes de mon âge ont grandi avec ça, la technologie ».

Comme tout le monde dans la salle d’attente se parlait désormais grâce à eux, on s’est tous dit à quelle heure était prévu notre rendez-vous, pour se rendre compte qu’il y avait 2 à 3 heures de retard. Puis, une dame dont le rendez-vous était censé être après celui de 2 d’entre nous s’est fait appeler par le médecin. On a donc tenté de protester, mais le personnel médical a été bête comme jamais et on s’est fait presqu’engueuler comme des enfants du primaire par l’infirmière du triage. C’est ELLE qui décide qui passe quand, pis si on n’est pas contents, on a juste à s’en aller. Non, mais sérieusement, on dirait que le personnel dans les cliniques est formé pour être désagréable…

Mais c’est ce qui s’est passé après qui m’a agréablement surpris. On était là, environ une dizaine de personnes qui ne se connaissaient pas, et on a tissé des liens. On s’est unis contre l’injustice qu’on croyait subir en se faisant traiter de la sorte (comme des numéros). On s’est plaint ensemble, on s’est appuyés, on a ri… Bref, on a réussi à avoir du fun quand même, malgré le fait qu’on attendait depuis 3 heures et qu’on se faisait traiter comme de la m*rde.

Juste pour vous dire, j’ai fini par passer, mais quand je me suis fait appeler, Line était en train de me montrer des vidéos de vaches qui se font péter des abcès  (je suis incapable d’arrêter un vidéo de pétage de bouton ou d’abcès tant qu’il n’est pas vidé, c’est plus fort que moi) pendant que Bob faisait des blagues inappropriées. On était rendus là dans notre relation. La morale de l’histoire : notre système de santé n’est vraiment pas au point, mais j’ai un peu plus foi en l’humanité. Je salue d’ailleurs ce couple, si jamais ils lisent ce texte!

 

 

G.

Image

Source photo : Unsplash

Publicités

4 réponses à « Mon aventure avec notre merveilleux système de santé »

  1. Je te serre la main et t’envoie une bise.
    Sur le conseil d’amis, j’ai pris rendez-vous chez un Grand spécialiste du bas du dos – dans la Première clinique de France selon le classement du Point.
    Gentil, mais pas au point, et j’ai attendu 1 heure et demie pour rien.
    Sur une chaise dure, et au dernier moment, une dame est arrivée, qui a dit – je passe avant tout le monde, j’ai droit.
    Et voilà ! j’ai écrit à ce type pour lui dire ce que je pense, de lui et de sa secrétaire…
    J’espère que tu vas mieux -( moi aussi )
    amitiés réconfortantes, j’espère :)

    1. Quand on lit les notes et commentaires des clients, le classement est différent : 3/5 avec des commentaires sévères et d’autres meilleurs. On donne même le nom d’une ophtalmologue à éviter !

  2. Quand on devait nous rendre à l’urgence la nuit, les enfants étaient en pyjama, leur coussin et doudou ds les bras, des collations, des jeux de société et le livre du dodo car on finissait presque la nuit dans la salle d’attente. Par contre, moins d’échange à l’hôpital des enfants qu’aux cliniques car tous les parents avaient plein les bras avec leurs kids.
    Contente que tu vas mieux 😉

Laisser un commentaire