Chez toi


ÉTATS D'ÂME, TEXTES DE A., x / jeudi, décembre 6th, 2018

Je ne peux pas m’empêcher de me demander comment ça se passe chez toi. Quand tu rentres aux petites heures et que tu sautes dans la douche pour effacer mon odeur de sur ta peau. Elle en dit quoi? Elle comprend ce qui se passe, tu crois? Je crois qu’elle le sent que tu es en train de lui glisser entre les doigts.

Je n’arrive pas à croire que tu la regardes avec ces étincelles-là quand elle entre dans votre appartement. Je n’arrive pas à t’imaginer lui sourire et la serrer contre toi. Lui dire qu’elle t’a manqué. Et ça aussi, elle doit s’en rendre compte. Se rendre compte que même quand tu es là, tu n’es plus là. Elle sait tout ça et c’est pour ça qu’elle agit comme si rien n’avait changé. Elle ne veut pas y faire face. Toi non plus d’ailleurs. Tu préfères t’enfouir dans mes cheveux jusqu’au petit matin. Et quand enfin tu te décides à rentrer chez toi et faire face à ce qui devient de plus en plus évident, tu baisses les bras. Tu manques de courage à chaque coup. Mais je suis la dernière personne à pouvoir te juger pour ça. Je comprends. Je sais à quel point c’est difficile de tourner une page de notre vie. Et ce qui est encore plus difficile, c’est de la regarder se tourner sans rien pouvoir y changer. Il est déjà trop tard. Les promesses, les changements, les cris, les larmes, il n’y a rien de tout ça qui te retiendra. Et elle le sait. Alors elle te laisse faire. Elle ferme les yeux.

Détrompe-toi, elle n’est pas idiote. Tu la sous-estimes si tu crois qu’elle ne sait pas ce que tu fais de tes nuits. Tu ne sens pas la vieille vodka séchée et les cigarettes que tu fumes en cachette. Tu n’as pas cet air fatigué du gars qui a enduré des saoulons toute la soirée. Elle la sent ta légèreté, ta nouvelle énergie, ta liberté retrouvée. Tu lui mens et elle fait semblant de te croire. C’est comme ça que ça fonctionne chez toi maintenant?

Est-ce qu’elle te le fait payer? Est-ce qu’elle te fait la gueule dès qu’elle a le malheur de te croiser sur son divan? Et toi, redoubles-tu de douceur pour te faire pardonner? Plus tu es gentil, plus ça lui confirme ses doutes, plus elle te fait la gueule, plus tu es gentil. Êtes-vous rendus là? Dans ce cercle vicieux de l’amour qui ne veut pas s’avouer vaincu. Et chaque fois qu’elle fait un effort pour recoller les morceaux, elle se demande pourquoi elle met autant d’énergie sur un gars qui l’a trahie et elle finit par baisser les bras. Elle attend. Tu attends. Vous attendez tous les deux que la vérité sorte au grand jour pour vous donner le droit de vous quitter. Je serai votre excuse, votre porte de sortie à cette relation qui est venue à terme.

Est-ce que c’est ça qui se passe chez toi? Tout le monde évite de dire ce que tout le monde sait déjà. Tout le monde fait semblant d’y mettre du sien pour conserver le peu qu’il vous reste même si tout le monde attend juste le moment de la délivrance. Est-ce qu’il y a encore des rires chez toi? Des moments de tendresse, des caresses? Chez moi, je sais que tout ça est présent quand tu y mets les pieds. Ça et les papillons, la passion, le bonheur, la légèreté de s’être trouvés. Mais quand tu retournes à ton vrai chez toi, c’est comment?

 

 

 

A.

40684208_296027087857222_67173146775519232_n

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire