ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel TEXTES DE G. x

Être bien avec soi-même: une nécessité sous-estimée

As-tu déjà essayé d’être vraiment 100% seul? Là tu vas me dire que tu es célibataire ou l’a déjà été… donc oui. Mais je te parle pas juste de ne pas être en couple ou en relation. Imagine n’attendre jamais le texto de personne. Imagine faire les choses pour toi, et non parce que tu as hâte de les raconter à quelqu’un. Imagine poster des stories sur les réseaux sociaux sans regarder qui les a vues! C’est fou, hein? Ça se peut, je te le jure!

On dirait que de nos jours, avec les textos et les nombreux réseaux sociaux, les gens ont toujours quelqu’un (ou quelques uns) à texter. Les gens célibataires (ou pas) autour de moi ont aussi toujours un plan cul, t’sais pour les samedis soirs où on a rien de prévu… Mais as-tu déjà essayé une vraie détox de relation, sans plan cul et sans personne à texter pendant quelque temps?

Je l’ai fait plusieurs fois dans ma vie pendant de courtes périodes, mais dernièrement, pendant le confinement, j’en ai profité pour vrai pour être vraiment seule avec moi-même durant quelques mois. Sans date. Sans gars à texter. Sans plan cul. Sans attentes envers personne. Plusieurs ont trouvé difficile la solitude et je ne les juge pas, mais pour moi, ça a été bénéfique et ça a fait tellement de bien.

Les gens sous-estiment le bien-être que ça procure d’être seul avec soi-même, de faire ce qu’on aime quand on veut, de prendre du vrai temps pour soi. Sans attendre que quelqu’un regarde notre story ou like notre post, sans attendre le texto de quelqu’un… sans attendre après quelqu’un tout simplement! Et je ne parle pas d’une soirée seul de temps en temps à écouter sa série, je fais référence à une vraie pause.

Ils disent qu’il faut être bien seul avant d’être bien avec quelqu’un, alors comment se fait-il qu’il existe si peu de gens qui soient capables d’être réellement seuls?

Je t’entends déjà me demander à travers ton masque: «Oui mais, les besoins physiques?». Et je te répondrai que bien que ce ne soit pas facile, c’est très faisable de se passer d’un peu de chaleur humaine pendant quelque temps. Surtout que, quand c’est juste un plan cul, c’est pas mal moins bon qu’avec une personne qu’on aime, non (ou c’est juste une affaire de filles ça?)? Si t’es pas convaincu, va regarder American Pie 2, quand Pause-Caca stock tout son «fluide» afin d’être prêt pour la maman de Stiffler… Regarde-le arroser sa plante en gémissant et viens me dire que ça n’a pas l’air bon, une petite pause de sexe!

Bon, OK, je m’égare… Mais sans blagues, j’aime pas mal mieux apprendre à être bien avec moi-même pour éventuellement trouver ma personne avec qui je serai bien et avec qui j’aurai en masse le temps de combler mes besoins physiques… qu’avoir des «en attendant» bien ordinaires et qui comblent juste un besoin d’attention passager et un vide qui n’aurait pas à être comblé si on était bien seul. C’est comme en entrepreneuriat… faut penser à long terme! Prends une pause maintenant pour être casé à vie plus tard!

Tu dois faire ça au moins une fois dans ta vie, tu me remercieras plus tard!

 

À lire aussi: Manifeste pour cette ère de dating digitale (de merde)

 

 

 

G.

Source photo: Unsplash 

 

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire