ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Maman Personnel TEXTES DE G.

Pourquoi je pense avoir ce qu’il faut pour être maman solo

Parce que non, ce n’est pas tout le monde qui a ce qu’il faut. Tout le monde est différent et c’est bien correct. Depuis que j’ai fait mon «coming out», je reçois beaucoup de messages de gens qui me disent que je les inspire ou que je leur donne envie de faire la même chose que moi. C’est cool être inspirée, mais avant de te lancer dans ce projet, demande-toi si tu es faite pour ça. Je connais beaucoup de gens qui ont du mal à s’occuper de leur propre personne, alors non, je ne leur conseillerais pas de devenir maman solo!

Je vais commencer par le début. On m’a beaucoup intimidée au primaire et au secondaire. Je m’en suis longtemps plaint. J’étais une victime. Mais aujourd’hui, je vois ça comme une force. De un, ça a forgé mon caractère, puis, ça m’a appris à me débrouiller seule et à apprendre à être seule (le nombre de fois où j’ai dîné seule à l’école…). Pendant la pandémie, quand je vois tout le monde se plaindre de leur, si je suis 100% honnête avec vous, moi, ça ne m’affecte pas tant que ça la solitude.

Pourtant, après l’intimidation que j’ai vécue, je suis devenue une personne ultra sociable et je vois toujours des amis. Mais la pandémie m’a appris à ralentir et à retrouver mon «moi» toute seule.

Puis, pour revenir au caractère, je ne dis pas que ce sont seulement les épreuves que j’ai vécues qui ont fait en sorte que j’ai un caractère fort. Vous rencontreriez mon père et vous sauriez que c’est aussi beaucoup génétique, haha!

Bref, c’est la deuxième raison pour laquelle je crois être une excellente candidate pour m’occuper seule d’un enfant: mon gros caractère. Avoir un caractère fort, ça fait souvent en sorte que les gens pensent que tu n’as pas besoin d’aide. Tu es rarement vue comme une petite fille qu’il faut protéger ou à qui tendre la main. Malgré que je me faisais intimider étant jeune, malgré que j’avais de la peine, que j’étais une victime et que j’ai dû voir une psychologue à l’âge de 11 ans, c’est bien rare qu’on m’ait vue agir en victime. Je me défendais.

Donc, dans ma vie, on a rarement pensé que j’avais besoin des gens ou que j’avais besoin de soutien. Pourtant, tout le monde a besoin de soutien, mais bon, ça c’est un autre sujet. Bref, quand on dégage qu’on est une femme forte et indépendante qui peut s’arranger seule, ça n’a pas que des côtés positifs. Oui, je suis forte, j’ai des opinions et un caractère, mais ça n’empêche pas que je suis la fille la plus sensible qui existe et ça, mes amis proches le savent. Donc oui, des fois, j’ai besoin d’aide et qu’on m’offre une main pour me relever. Mais peut-être moins que beaucoup de gens. Car j’ai appris à me débrouiller seule grâce à cela et je suis le genre de personne qui se sent mal à l’aise de demander de l’aide aux autres.

Tout ça pour dire que tout ça fait de moi une bonne candidate pour être maman solo. Je pense que même si j’avais un enfant avec un conjoint, je serais du genre à tout faire et à ne pas m’attendre à ce qu’il m’aide. Quand il m’aiderait, ça serait un bonus, mais pas une nécessité.

Je ne suis pas en train de te dire que tu dois obligatoirement avoir été intimidée ou être une femme avec un caractère fort pour te lancer dans ce projet. Mais demande-toi si tu es habituée de faire des choses par toi-même, si tu es capable de t’occuper de toi-même (incluant toutes les obligations d’adulte poches), ou si tu es plus du genre à demander de l’aide à tout le monde autour de toi pour tout faire.

Encore là, si tout le monde autour de toi s’offre pour t’aider avec ton projet de maman solo, tant mieux. Mais il ne faut pas se fier à ça, je pense. Il faut penser qu’on sera seule, et voir toute aide ou tout support comme un plus!

Bonne réflexion!

 

À lire aussi:
Ma décision de fonder une famille seule
Lettre d’une ancienne victime d’intimidation
Derrière mon regard sévère, se cache…

 

G.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire