ÉTATS D'ÂME TEXTES DE E.

L’amour au temps du coronavirus

Déjà que les relations amoureuses sont souvent compliquées en temps normal, voilà que nous nous retrouvons dans une situation d’isolement qui ne fait rien pour arranger les choses. Alors que nous avons besoin plus que jamais de proximité avec nos amis, notre amoureux/amoureuse, notre famille, histoire de se rassurer les uns les autres, voilà qu’un méchant virus nous en empêche.

Je crois que c’est l’aspect que je trouve le plus difficile de ce que nous vivons collectivement depuis les dernières semaines: ne pas pouvoir se coller, faire un câlin librement à une amie quand je la rejoins pour nos marches quotidiennes, croiser un inconnu sur le trottoir et avoir le réflexe de s’en éloigner.

Deux mètres de distance à garder! Respectons les consignes! Deux mètres, en temps normal, ce n’est rien du tout. Deux mètres en temps de Covid-19 deviennent deux kilomètres. L’humain a besoin de contacts physiques en ce moment, plus que jamais, et c’est ce qui me manque le plus.

Source: Unsplash

 

Sans être défaitiste, ma boule de cristal me dit qu’il est évident que cette période sera l’épreuve du feu pour plusieurs couples et nombreux n’y survivront pas. Non pas par manque d’amour, de compassion, d’écoute et de partage. Mais plutôt par manque d’espace ou d’intimité, à cause d’une difficile gestion du stress et d’ une bonne dose d’incertitudes.

Le Covid-19, c’est un peu comme la belle-mère qui vient s’installer chez nous sans que nous nous y attendions. Elle est là, elle squatte, on ne la supporte pas, mais on n’a pas vraiment le choix. En fait, on n’a plus vraiment le choix. Elle est là… il faut apprendre à composer avec sa présence. Et la question qu’on se pose tout bas, c’est de savoir combien de temps elle restera. Et si c’était pour toujours?

Comment continuer d’essayer de mener une vie «normale», alors que tous nos repères ont disparu et que notre réalité est chamboulée? Même avec la meilleure des volontés, impossible que ça n’augmente pas le degré de tension dans un couple.

En temps de crise, nous sommes naturellement plus à cran. Donc, les petits trucs que l’on trouvait tolérables à l’époque prennent le bord pour du sérieux. Toutes les petites choses qui nous dérangent de l’autre, toutes ces petites choses que nous «tolérions» et que nous acceptions jusqu’à présent deviennent insupportables.

Et on se demande, l’air piteux: comment j’ai pu en arriver là? Comment est-ce que je n’ai pas vu cela avant? Est-ce que c’est moi? Je le répète, ce n’est pas par manque d’amour de l’autre qu’il y aura des séparations. Enfin; si, il y a certainement des couples qui battaient de l’aile et l’arrivée du Covid n’aura fait qu’accélérer leur fin.

Mais ce qui causera des ruptures, c’est avant tout la situation sans précédents que nous vivons qui nous fait réagir aussi fortement. C’est l’instinct de survie qui prend le dessus, au-delà de la raison, qui nous fait dire des mots blessants, des mots que l’on ne pense pas toujours.

Nous vivons tous notre Covid-19 de manière différente: certains se referment sur eux-mêmes, d’autres s’éloignent ou ont un immense besoin d’être rassurés. Et pour la tendre moitié du couple laissée pour compte, qui elle aussi est retranchée dans ses propres inquiétudes, c’est très souffrant. En fait, tout le monde souffre beaucoup en ce moment, seul ou à deux.

Et puis, parmi les nombreuses séparations à venir (car oui, il y en aura), il y a aussi les couples qui vont déjouer les statistiques. Hourra!!! Ceux que le Covid-19 aura rapprochés et rendus encore plus forts. Ceux qui vivront une nouvelle grande histoire d’amour comme au premier jour. Ceux qui pourront dire que ce foutu virus (ou cette horrible belle-mère) n’aura pas eu raison de leur relation.

Eh bien, c’est ce que je me souhaite et vous le souhaite aussi très sincèrement. En ces temps incertains, rappelez aux gens qui vous sont chers que vous les aimez. Demain il sera peut-être trop tard. Il n’y aura jamais trop de «je t’aime» murmurés, chantés ou criés.

Il faut croire que je ne suis pas la seule à me questionner sur les relations amoureuses en temps de pandémie. Je suis tombée sur un sur un guide de survie pour le couple en confinement (juste ci).  Non, ceci n’est pas une coïncidence, ni arrangé avec le gars des vues…

Prenez soins de vous.

 

À lire aussi:
Les relations humaines au temps du coronavirus
Le dating en confinement

 

 

 

E.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire