DÉVELOPPEMENT Personnel STYLE DE VIE TEXTES DE ALEXE. Trucs et astuces x

Réduire son empreinte de carbone

On en parlera jamais assez, notre belle planète est vraiment cassée. Moi, qui suis à l’aube de la trentaine, je me rends bien compte des changements climatiques et des effets de notre consommation sur notre environnement. Je voyais souvent passer des publications, sur les réseaux sociaux, pour m’encourager à changer mes habitudes de vie et/ou de consommation. Sans m’y attarder plus qu’il ne le fallait, je continuais ma vie de consommatrice sans changements.

Cependant, pour cette nouvelle année, j’aimerais améliorer mes comportements, en vue de prendre mieux soin de notre planète, mais aussi, pour tenter d’influencer les gens de mon entourage à ce que l’on peut faire pour diminuer son empreinte écologique (ou empreinte de carbone). Voici donc, quelques trucs et conseils pour réduire les déchets et améliorer ses comportements de consommation en vue de profiter le plus longtemps possible de nos beaux espaces et de laisser un environnement plus sain aux prochaines générations.

5. Sortir avec sa tasse réutilisable

Lorsque vous allez chercher un café, amenez votre tasse de transport plutôt que de prendre le gobelet jetable. Un petit geste qui peut éviter des milliers de gobelets aux poubelles. Il y a une belle initiative montréalaise qui nous incite à utiliser La tasse plutôt que de prendre les gobelets pour emporter. En partenariat avec quelques cafés, La tasse se vend au coût de 5$ et vous pouvez ainsi savourer un café 0 déchet! Cliquez ici.

latasse.jpeg

Source photo: La tasse.org

4. Utiliser des cotons démaquillants lavables

Disponibles en plusieurs formats, les cotons démaquillants réutilisables sont un must dans notre routine beauté. En plus d’être doux pour la peau du visage, ces lingettes sont lavables et donc ça veut dire moins d’achats de tampons démaquillants, mais aussi beaucoup moins de déchets quand je pense aux huit cotons que je peux utiliser pour enlever un maquillage de soirée complet! Ils sont si mignons, on peut s’en procurer dans la plupart des magasins du style Avril. On peut même les faire au crochet soi-même! Défi accepté.

624764ca2d6cac10e2acc8ac4ffe57c4.jpg

Source photo: Pinterest

3. Toujours avoir un sac réutilisable

Si vous ne le faites pas déjà, c’est à commencer. Je traîne toujours avec moi un joli sac en tissu. C’est super populaire pour les commerces d’en vendre à leur effigie et c’est super pratique pour les achats impromptus. En plus de réduire la consommation de sacs de plastique, on produit moins de déchets d’emballage et on peut aussi aider les commerces indépendants en leur faisant de la pub! Celui que je traîne ces temps-ci vient de la librairie L’Euguélionne, librairie féministe qui a fait affaire avec Les Petites Mains pour la création de leurs sacs, deux entreprises montréalaises qui donnent envie de consommer local.

2. Magasiner dans des commerces zéro déchet

Ces commerces aux valeurs écologiques fleurissent dans la grande ville. On en voit ouvrir de plus en plus et ça devient ainsi plus accessible. Chaque fois que j’y vais, je me sens bien. D’une part, pour faire «l’effort» de bien consommer, mais aussi pour l’expérience, qui est totalement différente des magasins ou épiceries à grandes surfaces. Il est vrai que c’est plus dispendieux, mais ça vaut vraiment la peine d’y faire un tour. Que ce soit simplement pour les articles ménagers ou produits de bain, nous pouvons tous faire notre part en changeant un article ou deux dans nos routines. Cliquez ici pour découvrir mon épicerie préf.

loco.jpg

Source photo: Épicerie Loco

1. Réduire notre quantité de papier

En tant que lectrice passionnée, j’adore acheter des livres et les garder pour garnir ma bibliothèque. Afin de réduire la quantité de papier produite, les lecteurs peuvent se munir d’une tablette spécialement faite pour la lecture (les tablettes régulières peuvent aussi être utilisées, bien que moins bonnes pour les yeux à long terme). Nous pouvons aussi utiliser les services gratuits des bibliothèques. Emprunter des livres, soit à la bibliothèque ou prêter à un ami, est une bonne option pour réduire les achats et faire connaître nos coups de cœur aux autres. Acheter des livres usagers permet aussi de réutiliser plutôt que de produire en neuf. À noter que plusieurs maisons d’édition font l’impression sur du papier recyclé, ce qui me rend moins coupable dans mes achats de livres! Plusieurs librairies indépendantes font l’achat et la revente de livres. Étonnement, les livres sont assez abordables et dans de bonnes conditions.

Voici quelques exemples simples à faire pour notre environnement, tout ça dans l’optique de l’améliorer. Alors pourquoi ne pas se forcer un peu pour changer nos comportements?! Il existe des dizaines de manières de réduire notre empreinte de carbone, à nous de jouer!

 

Lire aussi:

Mes petits trucs écoresponsables

Minimalisme et zéro déchet: 5 chaînes YouTube québécoises que tu dois suivre

Et si on pensait à demain?

 

 

 

 

Alexe.

IMG_1793

Source photo: Unsplash

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire