«Aimer, c’est choisir d’être heureux»


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, STYLE DE VIE, TEXTES DE G., Trucs et astuces, x / jeudi, octobre 6th, 2016

L’an dernier, je traversais une passe très difficile avec mon ex. Il voulait qu’on prenne un break, parce qu’il n’était plus sûr de ses sentiments pour moi. Je suis alors partie seule dans le sud, pour me changer les idées. Avant de partir, étant nouvellement accro aux livres de développement personnel, j’en ai acheté un qui a littéralement changé ma vie (quétaine et cliché, je sais!). Il s’agit du livre «Aimer, c’est choisir d’être heureux», écrit par Barry Neil Kaufman.

Le titre laisse entendre qu’il s’agit d’un livre de filles, qui ne parle que d’amour et de relations. Mais détrompez-vous! En gros, ce livre traite des croyances négatives et défaitistes que beaucoup de gens entretiennent, sans même s’en rendre compte, dans toutes les sphères de leurs vies. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la plupart d’entre nous vivons motivés par la peur, plutôt que par ce qui devrait réellement nous motiver, soit nos désirs.

Nos actions sont la conséquence de nos peurs… La peur d’être jugés, la peur qu’il ne nous texte pas, la peur d’avoir mal, la peur de ne pas réussir quelque chose, etc. Selon moi, c’est un peu la faute de notre société moderne stressée, axée sur la performance et les standards inatteignables… Mais ça, c’est un autre sujet! Bref, l’approche enseignée dans ce livre permet de découvrir comment éliminer ses peurs et modifier son attitude et ses agissements, en vue d’être heureux.

gr_9782761939034.jpg

Voici un exemple :

Scénario 1 : J’adore mon travail. Je ne veux tellementttttt pas le perdre! Il faut vraiment que je sois performante, sinon je vais me faire mettre dehors! Oh mon Dieu, ma vie serait finie! Ça me stresse… Je dors mal… Ça y est! J’ai fait une erreur, puis une autre!!! Et le temps de le dire, ma peur se réalise : je perds mon travail! J’avais raison de m’en faire! Et la roue tourne, je vais peut-être commettre la même erreur à mon prochain emploi… Car en agissant de la sorte, je me conforte dans ma peur en me disant : j’avais raison de m’inquiéter!

Scénario 2 : J’adooooore mon travail! Wow, je suis heureuse! J’aime tellement ça, que je vais me dépasser et donner le meilleur de moi-même! Pourquoi? Car je veux continuer à exercer ce travail merveilleux et à bien le faire! Je focus sur mes désirs. Résultat? C’est beaucoup moins stressant que le scénario 1, j’ai donc moins de chances de commettre des erreurs dues au stress et d’ainsi perdre mon emploi.

Avez-vous compris la nuance? Quelqu’un qui vit dans la peur verra toujours (ou presque) ses peurs se matérialiser et sera pris dans un cercle vicieux. Je ne sais pas si vous avez lu le livre «Le Secret» et je dois avouer que je suis un peu sceptique si on me dit que je n’ai qu’à visualiser ce que je veux et que je vais l’obtenir (je sais que c’est un peu plus complexe que ça… ;)). Par contre, le livre dont je vous parle vient rejoindre un peu cette théorie, mais de façon plus réaliste, je dirais. Il faut se concentrer sur ce qu’on veut et sur le positif, plutôt que sur ce que l’on redoute.

Maintenant que vous comprenez le concept, revenons au sujet principal : Avec mon ex, quand j’ai lu ce livre, j’ai réalisé que mon plus gros problème relationnel était que j’avais peur de me faire laisser, de me faire abandonner. Donc, au fil de la relation amoureuse, mes gestes étaient toujours teintés de cette peur. Je me fâchais plus facilement, j’agissais en fille insécure, je cherchais de la mauvaise façon à obtenir l’attention que je désirais. Qu’est-ce que ça a donné? Je me retrouvais en break, seule les fesses dans le sable (au moins), à lire ce livre.

Puis, deux mois plus tard, la relation s’est terminée. Donc, ma peur s’est matérialisée (même si techniquement, c’est moi qui l’ai laissé… mais ça aussi, c’est un autre sujet! ;)). Mais je peux vous dire qu’après avoir lu ce livre, la rupture a été beaucoup plus facile, car je me suis demandée ce que je voulais vraiment et j’ai été capable de lâcher prise sur cette relation qui ne me l’apportait clairement pas.

Ce que j’ai compris surtout, c’est que dans mes prochaines relations, je dois agir par amour et selon ce que je désire, et non par peur. Ce que je veux, c’est une belle relation saine empreinte de complicité et de confiance et surtout, que ça soit facile. Par-dessus tout, je veux être avec quelqu’un qui désire être avec moi, alors pourquoi vivre dans la peur de se faire laisser? S’il veut me laisser, qu’il me laisse! Ça serait sa perte de toute façon ;)!

Alors arrêtez de stresser, vivez positivement et demandez-vous toujours ce que vous voulez! Choisissez d’être heureux!

 

G.

Image

Publicités

Laisser un commentaire